Plein écran
© JHM

Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

Nadine W., 48 ans, risque deux mois de prison et une amende d’au moins 3.200 euros pour délit de grivèlerie le 28 avril dernier. Elle avait alors commandé une assiette de croquettes au fromage et un café pour une dizaine d’euros à la Casa Nostre, à La Panne, avant de quitter l’établissement sans régler la note. La femme n’en est pas à son coup d’essai. Elle est en effet connue des restaurateurs depuis des mois comme “le cauchemar de l’Horeca sur la côte”. 

Ce vendredi, Nadine W. était convoquée devant les tribunaux de Furnes et de Bruges pour avoir quitté des établissements sans payer. Ce mois-ci seulement, la femme de 48 ans a été jugée au moins six fois pour des faits similaires. Mais à chaque fois, elle ne s’est pas présentée à l’audience. “Peut-être qu’elle n’a pas le temps de venir parce qu’elle est allée dîner”, a lancé le procureur avec cynisme. 

La femme a commis plus de 100 faits en quelques mois. Elle risque aujourd'hui plus de 5 ans de prison pour l’ensemble des faits et a reçu une amende de 3.200 euros. Une somme hallucinante pour un vol de ce type. “Mais c’est le seul moyen pour qu’on puisse l’arrêter un jour”. Nadine W. ne peut être arrêtée que si, réunies, les peines prononcées contre elle sont supérieures à trois ans. C’est donc le seul espoir pour les travailleurs du secteur de l’Horeca de ne plus subir ses vols à répétition.

  1. La "Tournée minérale” sera un peu plus longue cette année
    Play

    La "Tournée minérale” sera un peu plus longue cette année

    Une nouvelle "Tournée minérale" débutera samedi pour durer un peu plus longtemps que les trois éditions précédentes, le mois de février comptant, en cette année 2020 bissextile, 29 jours. Les dizaines de milliers de participants belges s'engagent à passer le mois sans boire une goutte d'alcool. Organisée par la Fondation contre le cancer, en collaboration avec l'ASBL flamande De DrugLijn, "Tournée Minérale" vise à attirer l'attention sur la problématique de la consommation d'alcool et à soutenir la recherche contre le cancer.
  1. Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Dans le cadre d'enquêtes croisées des autorités judiciaires bruxelloises et brabançonnes, deux individus sans domicile fixe (SDF) sont suspectés du meurtre de quatre autres SDF, a-t-on appris mercredi auprès du parquet du Brabant wallon, confirmant une information du quotidien Het Laatste Nieuws. Les corps des victimes avaient été découverts fin 2018 et début 2019 à Evere, Schaerbeek et La Hulpe.
  2. Un chauffeur de bus de la Stib conteste son licenciement et porte plainte

    Un chauffeur de bus de la Stib conteste son licencie­ment et porte plainte

    Un courrier contestant le licenciement d'un chauffeur de bus a été envoyé à la Stib et une plainte sera déposée en vue de poursuites devant le tribunal du travail dès que le dossier sera complet, a indiqué mercredi Olivier Rittweger de Moor, membre des Conseil d'entreprise et CPPT de la Stib. Derrière cette procédure individuelle, c'est le plan absentéisme de l'entreprise bruxelloise de transport en commun qui est ici mis en cause.