Photo d’illustration
Plein écran
Photo d’illustration © REUTERS

Elle passe un test PCR à l’aéroport de Charleroi et tombe des nues: “Aucune désinfection”

InterviewBrussels South Charleroi Airport (BSCA) met à disposition de tout un chacun une antenne de testing Covid-19. Celle-ci est gérée conjointement par les équipes de la Croix-Rouge de Belgique et celles de l’aéroport. Mais l’expérience d’une des personnes testées n’a pas vraiment été positive.

  1. Six mois avec sursis pour un conducteur de camion qui a mortellement renversé un garçon de 11 ans à Alost
    mise à jour

    Six mois avec sursis pour un conducteur de camion qui a mortelle­ment renversé un garçon de 11 ans à Alost

    Le conducteur du camion qui avait mortellement renversé un garçon de 11 ans en décembre 2019, sur le parking de l’entreprise Tereos dans le centre d’Alost, a été condamné lundi à six mois de prison avec sursis par le tribunal de police d’Alost. L’homme écope également de 4.000 euros d’amende dont 1.600 euros avec sursis, ainsi que d’un retrait de permis de conduire de neuf mois, dont trois mois avec sursis.
  2. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  3. Du changement pour la stratégie de testing: que faire si vous avez eu des contacts à haut risque?

    Du changement pour la stratégie de testing: que faire si vous avez eu des contacts à haut risque?

    Dès demain, les personnes ayant été testées positives au coronavirus pourront elles-mêmes renseigner en ligne, via masanté.be, les contacts à haut risque qu’elles ont eus. Ce nouveau système, avec aussi des changements dans les règles de quarantaine et de dépistage, devrait permettre de réduire la charge des centres d’appel (contact tracing) et des médecins généralistes. Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke et le Commissariat Corona du gouvernement ont précisé ces nouvelles règles mercredi lors d’une conférence de presse.