Archive d'illustration
Plein écran
Archive d'illustration © BELGA

Elle tente de retirer 1.000 euros au distributeur: l’opération est validée mais... l’argent ne sort pas

Mise à jourLa mésaventure de Christelle chez Cora, à Hornu.

  1. David Dehenauw: “J'étais convaincu que quelque chose de grave allait se passer”
    inondations

    David Dehenauw: “J'étais convaincu que quelque chose de grave allait se passer”

    Auditionné vendredi matin par la commission d'enquête parlementaire sur les inondations, David Dehenauw, chef du service scientifique prévisions du temps à l'IRM, a retracé la chronologie des prévisions émises par l'institut depuis le lundi 12 juillet. Des prévisions et des alertes qui se sont révélées correctes, a-t-il défendu en plaidant néanmoins pour une coopération "plus étroite" avec l'administration régionale qui pourrait notamment passer par la création d'un "centre de risques pour les catastrophes naturelles".
  1. Alternative à la brique? Voici vos options et leur prix
    Livios

    Alternati­ve à la brique? Voici vos options et leur prix

    Vous rêvez d’autre chose que d’une façade en briques? Faites connaissance avec les parements légers. Ils conféreront un aspect unique à votre maison et vous permettront simultanément d’intégrer une épaisse couche d’isolation. Une combinaison parfaite, en rénovation comme en nouvelle construction. Le site de construction Livios donne un aperçu des matériaux qui se prêtent parfaitement à l’exercice.
  2. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.
  3. Le commissaire corona Pedro Facon opposé au relâchement du port du masque: “Une mauvaise idée”

    Le commissai­re corona Pedro Facon opposé au relâchement du port du masque: “Une mauvaise idée”

    Le relâchement du port du masque devrait être discuté ce vendredi lors du Comité de concertation programmé à 14 heures. Plusieurs experts scientifiques ont déjà exprimé leur désapprobation estimant qu’un tel assouplissement est prématuré. Un point de vue partagé par le commissaire corona Pedro Facon. “Nous préconisons de le garder encore pendant un certain temps, surtout en automne et en hiver.”