Plein écran
© Capture d'écran

Emir Kir compare la Belgique à l'Allemagne nazie

VideoLe bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode Emir Kir (PS) a dénoncé sur une chaîne saoudienne les contrôles et les descentes de police effectués à Bruxelles dans le cadre du Plan Canal après les attentats. Selon lui, certaines pratiques sont similaires à celles utilisées à l'époque par l'Allemagne nazie.

Dans une interview accordée à la chaîne d'information saoudienne Al-Arabiya, Emir Kir s'est dit "scandalisé" par "l'utilisation abusive des services de l'Etat pour contrôler des mosquées, des magasins, des night shops, des entreprises" dans les communes autour du canal.

Selon lui, les contrôles et les descentes de police effectués dans le cadre du plan sécuritaire mis en place par l'ancien ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) sont "une vraie discrimination par rapport à la Constitution" et cibleraient uniquement la population issue de l'immigration, en particulier la communauté musulmane. 

Le bourgmestre socialiste va même plus loin et ose sans gêne aucune la comparaison avec le Troisième Reich d'Adolf Hitler. Il évoque notamment le "fichage des enfants musulmans fréquentant des écoles coraniques."

"Cela nous rappelle une autre période de notre histoire européenne, où les Allemands, pour connaître l'identité des juifs, avaient commencé le fichage avant de les envoyer dans les camps de la mort", déclare ainsi Emir Kir qui a partagé la séquence sur sa page Facebook.

Plein écran
Le bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode Emir Kir. © photo_news