C'est au début du Kortedagsteeg que le panneau a été installé en 2017.
Plein écran
C'est au début du Kortedagsteeg que le panneau a été installé en 2017. © Cedric Matthys

En 4 ans, ce panneau de signalisation a récolté plus d’1,3 million d’euros: “Sans doute le plus rentable d’Europe”

gandUn panneau C3 (interdiction de circuler à tout conducteur, dans les deux sens) a été installé dans une rue commerçante du centre de Gand en 2017. En à peine quatre ans, quelque 23.000 automobilistes ont reçu une contravention pour ne pas l’avoir respecté. Montant total des sommes perçues: 1.324.000 euros. L’opposition PVDA (l’équivalent du PTB en Flandre) dénonce dans les colonnes de Het Laatste Nieuws “un vulgaire piège” tendu aux automobilistes.

  1. Le retour des touristes “frigobox” agace les bars de plage

    Le retour des touristes “frigobox” agace les bars de plage

    Les vacances de Pâques ont particulièrement mal débuté pour les bars de plage de la Côte. La location de transats et l’offre de plats à emporter ne compensent pas l’interdiction de la vente d’alcool et la fermeture imposée des terrasses. Et le mauvais temps de la première semaine pascale n’a rien arrangé. Les propriétaires s’agacent également du retour des fameux touristes frigobox, qui s’installent sur la plage avec leur nourriture et boissons, achetées au préalable au supermarché du coin. “Les terrasses doivent rouvrir”, suggère ainsi Frederik Torresan, propriétaire d’un bar de plage à Knokke, dans le HLN Live. Les ventes au comptoir et la location de chaises qu’ils sont autorisés à pratiquer pour l’instant n’étant en effet pas rentable, selon les intéressés. Ceux-ci se disent par ailleurs convaincus que la situation deviendra problématique avec le retour des beaux jours en cas de non-réouverture des terrasses.
  1. Élise a quitté son stage après avoir reçu des remarques sexistes sur sa tenue: “On m’a menacée d’être blacklistée”

    Élise a quitté son stage après avoir reçu des remarques sexistes sur sa tenue: “On m’a menacée d’être blacklis­tée”

    Le stage d’Élise (nom d’emprunt), une étudiante en Psychologie, ne s’est pas exactement passé comme elle l’aurait souhaité. En mars dernier, elle aurait été sommée de rentrer chez elle pour se changer, car sa tenue vestimentaire était jugée “trop provocante”. Une remarque que l’étudiante ne comprend pas et qu’elle dénonce, d’autant plus qu’elle n’a été soutenue ni par son université ni par son chef de section. Ce dernier l’aurait d’ailleurs plutôt accusée de le “traîner dans la boue” avec son “comportement honteux”.
  1. Ce chien est devenu célèbre pour une raison surprenante
    Play

    Ce chien est devenu célèbre pour une raison surprenan­te

    12 avril
  2. “Safe Sex Forever”: Jean Paul Gaultier dévoile une paire de chaussettes pour le Sidaction
    Play

    “Safe Sex Forever”: Jean Paul Gaultier dévoile une paire de chausset­tes pour le Sidaction

    12 avril