Chaudfontaine après les inondations, le 3 août 2021.
Plein écran
Chaudfontaine après les inondations, le 3 août 2021. © Photo News

En Belgique, “on n’a pas de culture du sauvetage”, déplore le bourgmestre de Chaudfontaine

InondationsContrairement à la France et à sa sécurité civile, “on n’a pas, en Belgique, de culture du sauvetage” et les moyens déployés lors des inondations de juillet étaient souvent “inadaptés”, a regretté le bourgmestre de Chaudfontaine, Daniel Bacquelaine, vendredi, lors de son audition en commission d’enquête parlementaire sur les inondations.

  1. Le prix des assurances pourrait augmenter après les inondations: “Intolérable”, réagit Elio Di Rupo
    mise à jour

    Le prix des assurances pourrait augmenter après les inondati­ons: “Intoléra­ble”, réagit Elio Di Rupo

    "Il serait intolérable que les assureurs se dérobent à leurs obligations ou prétextent la catastrophe pour augmenter le prix des polices d'assurances", a réagi jeudi matin le ministre-président wallon, Elio Di Rupo. La veille, sur RTL-TVI, les responsables de la fédération sectorielle Assuralia avaient déclaré que le prix des assurances pourrait être revu à la hausse. "Ce qu'on peut dire, c'est qu'il y aura une tendance à l'augmentation" des primes, avaient-ils indiqué.
  2. Les Petites Fourmis de la Hoëgne, ces bénévoles qui se mouillent pour nettoyer la rivière après les inondations

    Les Petites Fourmis de la Hoëgne, ces bénévoles qui se mouillent pour nettoyer la rivière après les inondati­ons

    Les inondations ont ravagé des milliers de maisons et bouleversé de nombreuses vies, en région liégeoise. Mais la nature aussi en a pris un sacré coup. Bien que les habitants, les autorités locales et provinciales et les différents organismes d’aide se sont donné la main pour tout remettre en état le plus rapidement possible, lorsque l’on passe dans les communes les plus touchées, comme Trooz, Chaudfontaine ou encore Pepinster, on ne peut que constater, avec désolation, que le travail à fournir est encore énorme. Dans les bois, les champs, les jardins ou le long des berges, il n’est pas rare de voir encore des déchets. À Pepinster, justement, des bénévoles se donnent rendez-vous tous les dimanches, depuis onze semaines, pour nettoyer la Hoëgne, la rivière qui traverse la commune pour se jeter dans la Vesdre. Ils se font appeler “Les Petites Fourmis de la Hoëgne”.
  1. Plus de 70.000 dossiers introduits auprès des assurances à la suite des inondations

    Plus de 70.000 dossiers introduits auprès des assurances à la suite des inondati­ons

    À la suite des graves intempéries de mi-juillet, un total de 71.746 dossiers d’indemnisation ont été introduits auprès des assureurs en Belgique, a indiqué mercredi l’union professionnelle des entreprises d’assurances Assuralia lors d’une présentation du bilan des inondations. Face au risque d’accroissement de ce type d’événements du fait du réchauffement climatique, il est “primordial” pour la fédération d’installer un partenariat public-privé qui s’inscrive dans la durée.
  2. 2.600 personnes relogées, 1.400 supplémentaires le seront à court terme: “On a été à la hauteur de notre mission”
    inondations

    2.600 personnes relogées, 1.400 supplémen­tai­res le seront à court terme: “On a été à la hauteur de notre mission”

    Les différentes mesures prises par la Région pour reloger les sinistrés des inondations qui ont touché la Wallonie en juillet dernier ont permis, jusqu'à présent, de reloger quelque 2.600 personnes. Et près de 1.400 personnes supplémentaires devraient avoir retrouvé un logement avant la fin de l'année, a indiqué mercredi le ministre régional du Logement, Christophe Collignon.