Ali Coskun (au centre) et ses proches en train de préparer le convoi dans un garage de Marcinelle (Charleroi)
Plein écran
Ali Coskun (au centre) et ses proches en train de préparer le convoi dans un garage de Marcinelle (Charleroi) © Ali Coskun

En six jours, Ali Coskun a investi plus de 3.800 euros pour les SDF: “Ma plus belle expérience de vie”

InterviewNous vous avons déjà parlé de l’action humanitaire de l’ancien avocat d’Anderlues, Yves Losseau, qui distribue des repas aux Sans Domicile Fixe (SDF) de la région de Charleroi. Confronté à la détresse d’une partie de plus en plus importante de la population, il en appelle aux autres à suivre son exemple. Un habitant de Marcinelle (Charleroi), Ali Coskun, vient de se lancer.

  1. “Pensionné, handicapé, expulsé par Magnette”, la désobéissance civile gagne les rues de Charleroi
    Reportage

    “Pensionné, handicapé, expulsé par Magnette”, la désobéis­san­ce civile gagne les rues de Charleroi

    Ce lundi 5 octobre est la journée mondiale de l’habitat. L’Association Sans But Lucratif (ASBL) Solidarités Nouvelles via son collectif citoyen DAL (Droit Aux Logements) a décidé de profiter de cette occasion pour mener une action de désobéissance civile dans les rues de Charleroi. L’encyclopédie Universalis définit la désobéissance civile comme un acte citoyen illégal, mais non violent qui a pour but d’exercer une pression sur les décideurs politiques sur une question de société.