Illustration.
Plein écran
Illustration. © EPA

Encore 700 patients en soins intensifs

Il y a encore 700 personnes traitées en soins intensifs pour cause de covid-19, parmi les 2.175 patients hospitalisés à la suite d'une infection au coronavirus, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour lundi matin.

  1. Trouver l’inspiration pour votre projet de construction ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat
    Livios

    Trouver l’inspiration pour votre projet de constructi­on ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat

    L’organisation des foires et salons étant à nouveau autorisée, vous pouvez aller au salon Batireno et Énergie & Habitat qui se déroulera les week-ends des 16-17-18 et des 22-23-24 octobre 2021 à Namur Expo. Le salon rassemble environ 120 exposants reconnus du secteur. Les candidats bâtisseurs et rénovateurs y trouvent un éventail complet de produits, matériaux, services et techniques pour leur projet. Le site de construction Livios vous donne trois bonnes raisons de visiter le salon.
  2. Yves Coppieters pointe la classe politique: “Parfois, je me demande sincèrement qui conseille nos responsables”

    Yves Coppieters pointe la classe politique: “Parfois, je me demande sincère­ment qui conseille nos responsa­bles”

    Les courbes épidémiologiques poursuivent leurs courbes ascendantes et la hausse rapide des chiffres du Covid-19 va se traduire par un ajustement des règles sanitaires, cette semaine. Le kern (NDLR: comité ministériel restreint) se réunit ce lundi à quelques jours d’un nouveau Codeco. Alexander De Croo devrait sans doute annoncer la “regénéralisation” à l’ensemble de la Belgique des mesures qui avaient été maintenues en Wallonie et à Bruxelles, concernant le port du masque ou le télétravail. À l'aube de ces décisions, dans une carte blanche publiée par La Libre, Yves Coppieters pointe le discours “alarmant” et “clivant” de certains responsables politiques.
  3. Le El Café et le Waff veulent devenir des bars “exemplaires”: “Nous n’avons jamais été complices d'actes de violences faites aux femmes”
    mise à jour

    Le El Café et le Waff veulent devenir des bars “exemplai­res”: “Nous n’avons jamais été complices d'actes de violences faites aux femmes”

    L’établissement El Café, situé dans le quartier du cimetière d’Ixelles, et le Waff, installé à quelques mètres, ont réagi sur Facebook après la nouvelle manifestation contre les violences sexuelles. Jeudi soir, 500 personnes se sont rassemblées devant le bar pour protester. Un barman qui travaillait au Waff et au El Café aurait drogué et violé plusieurs clientes.