Frank Vandenbroucke (Vooruit).
Plein écran
Frank Vandenbroucke (Vooruit). © Photo News

Épidémie de bronchiolite: “Dire que c'est du jamais vu n'est pas exact”, rassure Vandenbroucke

Le ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) s’est montré rassurant mardi à propos de l’épidémie de bronchiolite causée par le VRS qui touche la Belgique. “Dire que c’est inédit, du jamais vu, ça ne me semble pas vraiment exact”, a-t-il déclaré en commission Santé de la Chambre, contestant des propos tenus fin novembre pas plusieurs directions d’hôpitaux.

  1. Épidémie de bronchiolite: plusieurs services de pédiatrie saturés, situation tendue à Bruxelles

    Épidémie de bronchioli­te: plusieurs services de pédiatrie saturés, situation tendue à Bruxelles

    Alors que le froid s’installe, plusieurs services de pédiatrie hospitalière sont saturés en Belgique, faisant face à une épidémie de bronchiolite “sans précédent”, comme c’est également le cas en France. La situation est particulièrement tendue à Bruxelles puisque plus aucun lit n’était disponible mardi dans trois grands hôpitaux de la capitale, à savoir aux cliniques universitaires Saint-Luc, au CHU Saint-Pierre ainsi qu’à l’UZ Brussel.
  2. Steven Van Gucht appelle à reporter les visites de nourrissons: “Adopter les bons réflexes peut faire une grande différence”
    VRS

    Steven Van Gucht appelle à reporter les visites de nourris­sons: “Adopter les bons réflexes peut faire une grande différence”

    Le virologue Steven Van Gucht a appelé jeudi à reporter les visites de nouveau-nés pendant un certain temps en raison de la circulation du virus respiratoire syncytial (VRS), dont la forte progression chez les jeunes enfants, associée à l'augmentation du nombre d'infections au Sars-Cov-2, exerce une pression croissante sur le secteur des soins de santé.