Plein écran
© Refuge APA

Expulsée, elle se venge: “J’ai dû gazer mes chats, désolée”

Après avoir été expulsée de chez elle, une habitante de Mettet, dans la province de Namur, a adressé une lettre aux propriétaires annonçant avoir gazé tous ses chats.

La dame en question était locataire depuis une dizaine d’années, et elle recueillait très régulièrement de nombreux chats. Mais à cause de loyers impayés, les propriétaires ont décidé de l’attaquer en justice afin qu’elle soit expulsée. La locataire leur a alors remis la clé des lieux par courrier en y joignant un mot: “Bonjour. Voilà la clé. Mais attention. Ne mettez pas le courant tant que vous n’avez pas aéré. Les chats ont été gazés. Il n’y avait pas d’autre solution. Je suis désolée.”

Les propriétaires ont immédiatement contacté les services d’urgence. “Nous avons effectivement vu une bouteille de gaz à travers la fenêtre”, a déclaré le colonel commandant Marc Gilbert à RTL Info. “Mais elle ne semblait pas ouverte. Il s’est avéré que c’était de l’intimidation. Nous avons été impressionnés quand nous avons vu le nombre de chats à l’intérieur. Tant d’animaux. Je n’ai jamais rien vu de tel. C’était énorme. Le service de protection des animaux a dû venir sur les lieux.”

En effet, à son arrivée, le personnel du refuge APA a découvert une soixantaine de chats. Ceux-ci étaient laissés à l’abandon depuis au moins deux semaines et étaient affamés. Les lieux étaient saccagés et remplis d’excréments... Les chats ont été recueillis, soignés et vaccinés, mais la période des vacances est très chargée pour les refuges et ces derniers manquent de place. L’ASBL Aide et Protection Animales a donc demandé à la population un soutien financier et a encouragé l’adoption afin d’éviter que les chats ne soient euthanasiés.