Plein écran
Charles Michel et Emmanuel Macron lors d'un débat sur l'avenir de l'Europe à Louvain-la-Neuve, le 20 novembre 2018. © reuters

Face à Macron, Charles Michel "assume et revendique" le choix du F-35

VideoLors d'un débat sur l'avenir de l'Europe à Louvain-la-Neuve en compagnie d'Emmanuel Macron, le Premier ministre Charles Michel a indiqué qu'il "assumait et revendiquait" le choix de l'avion de chasse américain F-35 pour remplacer les F-16 vieillissants.

Le président français Emmanuel Macron et Charles Michel se sont rendus mardi matin à l'Aula Magna à Louvain-la-Neuve pour participer à un débat sur l'avenir de l'Europe devant un parterre d'étudiants.

"On a fait davantage en un an et demi que depuis les années 50"
L'un d'entre eux a interpellé le pensionnaire de l'Elysée sur un projet qui lui tient particulièrement à coeur: l'Europe de la Défense. Résolument pro-européen, Emmanuel Macron a rappelé que le Vieux Continent "doit prendre son destin en main" alors que de nombreux pays, et non des moindres, prônent désormais le repli sur soi et l'isolationnisme. Selon M. Macron, le projet d'une défense européenne avance. D'ailleurs, il s'est plu à rappeler que de nombreux projets, notamment franco-allemands, sont sur les rails. "On a fait davantage en un an et demi que ce qui a été fait depuis le milieu des années 50", a insisté le président français.

Le malaise F-35
On voyait la question sur le F-35 arriver gros comme une maison. Elle est effectivement sortie de la bouche de l'animatrice du débat, la journaliste Johanne Montay, qui a interpellé Charles Michel sur le sujet. Mais alors qu'Emmanuel Macron avait regretté la décision du gouvernement belge d'opter pour un avion américain plutôt qu'européen, Charles Michel a dit totalement "assumer et revendiquer" le choix du F-35. Un choix tout à fait compatible avec le projet d'une Europe de la Défense, a-t-il assuré. Le rabais de quelque 600 millions d'euros obtenu par la Belgique lui permettra en effet, selon Charles Michel, d'investir dans des projets communs en matière de défense.

Le débat perturbé
Quelques minutes plus tôt, le débat a été brièvement interrompu par un manifestant qui entendait dénoncer les politiques néo-libérales menées par les gouvernements belge et français. Emmanuel Macron a tenté de répondre calmement au jeune homme qui n'était manifestement pas ouvert au dialogue.

L'intégralité du débat est à revoir dans la vidéo ci-dessous.

Plein écran
© reuters
Plein écran
© afp
Plein écran
© epa
Plein écran
© epa
Plein écran
© reuters
  1. Plus de 800.000 SMS envoyés pour sauver la petite Pia, qui a besoin du médicament le plus cher du monde
    Play
    Mise à jour

    Plus de 800.000 SMS envoyés pour sauver la petite Pia, qui a besoin du médicament le plus cher du monde

    Originaires de Wilrijk, les parents de la petite Pia, un bébé de neuf mois atteint d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare, ont lancé une grande action à l’échelle nationale pour sauver leur enfant. Tous les Belges, tant au nord qu’au sud du pays, sont invités à envoyer un SMS au 4666. Vers 21h ce mardi, 800.846 messages avaient déjà été envoyés et ça n’en finit pas de grimper. “Il n’y pas de mots”, a confié la maman de Pia à nos confrères de HLN.