Plein écran
500 litres d’alcool ont été saisis par la douane en province de Luxembourg cette semaine. © photo_news

Faire le plein d’alcool au Luxembourg peut vous coûter très cher

Les douanes belges ont saisi une quantité impressionnante d’alcool en provenance du Luxembourg cette semaine, rapporte Sudpresse. Deux coups de filet qui ont permis de mettre la main sur... 500 litres de spiritueux, destinés à être revendus dans notre pays. L’amende, très salée, qui attend les contrevenants a de quoi donner la gueule de bois.

Ce mardi 8 octobre, un couple s’est fait arrêter par la police à Marche en raison d’un banal excès de vitesse. En fouillant le véhicule, les forces de l’ordre ont découvert 200 litres d’alcool dans le coffre. Selon Sudpresse, le couple venait de faire le plein d'alcool au Luxembourg, où les prix sont nettement plus attractifs, pour revendre ensuite la cargaison dans un nightshop de Charleroi. Alertés, les douaniers ont saisi les 24 bouteilles de Gin, 48 de Vodka, 30 de Jack Daniels, 144 de Whisky et 48 de Rhum. Une marchandise estimée à 2.500 euros.

Ce type de trafic est lourdement condamné. Et pour cause, l’Etat belge perdrait des millions d’euros à cause des achats transfrontaliers. D’ailleurs, selon des experts, la hausse récente des accises sur l’alcool a complètement raté sa cible: l’Etat n’encaisse pas davantage d’argent, au contraire, et le Belge boit plus qu’avant, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Deux coups de filet en deux jours

Le couple va devoir s’acquitter d’une amende de 12.500 euros s’il souhaite récupérer son alcool... et la voiture. Sudpresse précise qu’ils ont finalement tout laissé sur place et rejoint Charleroi en train.

Un jour plus tard, ce mercredi 9 octobre, la douane de Marche a cette fois-ci saisi une cargaison de 300 litres d’alcool dans une Peugeot sur la N4 à hauteur de Tenneville. Le contrevenant devra cette fois-ci payer 19.500 euros pour récupérer son bien. Là aussi, il s’est vu contraint de rentrer en train.