BELGA
Plein écran
© BELGA

Fatima “ne pouvait pas aller où elle voulait et ne pouvait pas parler à qui elle voulait”

La cour d'assises de Liège a poursuivi, mercredi, le procès de Mokhtar Ammari, un Liégeois âgé de 57 ans accusé d'avoir commis l'assassinat de son épouse. Plusieurs témoins ont évoqué les attitudes de Mokhtar Ammari qui voulait contrôler la vie de son épouse. Fatima Khayer avait raconté auprès de ses rares amies son désir de le quitter ainsi que les craintes qu'elle ressentait.

  1. Traite des êtres humains sur un chantier d'Anvers: L'entrepreneur déjà pointé du doigt en Suède

    Traite des êtres humains sur un chantier d'Anvers: L'entrepre­neur déjà pointé du doigt en Suède

    Le mois dernier, il est apparu que l’entrepreneur italien Irem aurait potentiellement exploité économiquement 174 travailleurs sur un chantier de l’entreprise chimique Borealis dans le port d’Anvers. Des accusations que l’entreprise nie. Ce n’est cependant pas la première fois qu’elle fait parler d’elle pour des faits similaires. En 2005, deux cents travailleurs thaïlandais s’étaient ainsi mis en grève en Suède après que l’entreprise leur eut fait signer de fausses déclarations, à en croire la Gazet van Antwerpen de lundi.