Dès la semaine prochaine, le Covid Safe Ticket (CST) sera d’application dans de nombreuses circonstances, partout en Belgique.
Plein écran
Dès la semaine prochaine, le Covid Safe Ticket (CST) sera d’application dans de nombreuses circonstances, partout en Belgique. © ID / HATIM KAGHAT

Faut-il le CST pour commander des frites? Mes enfants en ont-ils besoin? La police va-t-elle contrôler? Les réponses à vos questions sur le Covid Safe Ticket

Dès la semaine prochaine, le Covid Safe Ticket (CST) sera d’application dans de nombreuses circonstances, partout en Belgique. Deux semaines après son apparition à Bruxelles, le pass sanitaire à la belge débarque également en Wallonie et, finalement, aussi en Flandre. Voici les réponses aux questions que vous vous posez peut-être sur le Covid Safe Ticket.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  1. Marc Van Ranst satisfait du Covid Safe Ticket dans l’horeca: “Il est temps de convaincre les non-vaccinés d’une façon moins amicale”

    Marc Van Ranst satisfait du Covid Safe Ticket dans l’horeca: “Il est temps de convaincre les non-vac­cinés d’une façon moins amicale”

    “Si je suis satisfait des mesures? Les virologues ne sont pas des empereurs romains qui lèvent ou baissent le pouce”, indique le virologue Marc Van Ranst (KU Leuven), à propos de son opinion après la réunion du Comité de concertation. “Mais j’ai l’espoir que ce paquet de mesures fonctionne”, ajoute-t-il. M. Van Ranst explique également pourquoi il est judicieux de porter un masque buccal dans un magasin alors que vous pouvez faire la fête dans les boîtes de nuit sans limite, ce qu’il ferait en tant que ministre de l’éducation et pourquoi nous devrions être moins indulgents envers ceux qui ne se font pas vacciner.
  2. Bart De Wever: “Nous avons été forcés de recourir au Covid Safe Ticket”

    Bart De Wever: “Nous avons été forcés de recourir au Covid Safe Ticket”

    Selon le président de la N-VA, Bart De Wever, le gouvernement flamand a été mis sous pression lors du dernier comité de concertation consacré à la gestion de la pandémie. "Dans une pandémie où l'état d'urgence est déclaré, en vertu du plan catastrophe et de la loi pandémie, la Flandre n'a pas grand-chose à dire. Il s'agit de limiter constamment les dégâts", a-t-il déclaré au cours de l'émission Terzake (Canvas - VRT). "Nous sommes forcés d'utiliser ce Covid Safe Ticket et c'est une ‘fausse bonne idée’.”