Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral
Plein écran
Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral © AP

Faut-il se faire vacciner si l’on a déjà contracté la Covid-19?

Pas épargnée par les couacs, la campagne de vaccination suscite de nombreuses interrogations au sein de la population. Certains citoyens se demandent notamment quand ils pourront recevoir leurs injections, d'autres si elles sont réellement nécessaires alors qu’ils ont déjà contracté le coronavirus et qu’ils disposent d'anticorps. Invité à apporter des précisions à ce sujet par nos confrères de RTL Info, Yves Van Laethem assure que “faire le vaccin en ayant déjà été testé positif a du sens”.

  1. La campagne de vaccination fait chuter le nombre de décès chez les plus de 85 ans

    La campagne de vaccinati­on fait chuter le nombre de décès chez les plus de 85 ans

    On le constate tous les jours dans les chiffres depuis plusieurs semaines: le nombre de décès dus à la Covid ne fait que diminuer. Actuellement, on compte globalement 35% de décès en moins chaque semaine. Une baisse de la mortalité qui touche en majorité les plus de 85 ans et qui s’explique principalement par la campagne de vaccination débutée en janvier dans les maisons de repos et de soins.
  2. 58 personnes reçoivent une dose trop faible du vaccin à Diest, une 3e injection nécessaire

    58 personnes reçoivent une dose trop faible du vaccin à Diest, une 3e injection nécessaire

    Cinquante-huit personnes ont peut-être reçu une dose trop faible du vaccin Pfizer, le samedi 10 avril, dans le centre de vaccination Den Amer, à Diest dans le Brabant flamand, indique la zone de soins de première ligne de Demerland lundi. En concertation avec l'Agence flamande de soins et de santé, il a été décidé que les personnes concernées recevraient toutes une troisième injection, afin qu'elles soient avec certitude suffisamment protégées contre le coronavirus.
  3. “On rouvre le 1er mai”: les restaurateurs et leurs clients risquent gros

    “On rouvre le 1er mai”: les restaura­teurs et leurs clients risquent gros

    Les patrons d’établissements Horeca, mais aussi leurs clients, risquent des amendes voire une comparution au tribunal s’ils décident malgré tout de rouvrir leurs terrasses le 1er mai, soit une semaine avant la date, hypothétique, fixée par le gouvernement lors du dernier Comité de concertation. Et cela même si les bourgmestres ne s’y opposent pas, a confirmé Ignacio de la Serna, procureur général de Mons, ce dimanche sur RTL-TVi.
  1. Un grave incendie fait rage dans un monastère à Heule: “Les 21 sœurs ont été évacuées”
    Play
    MISE À JOUR

    Un grave incendie fait rage dans un monastère à Heule: “Les 21 sœurs ont été évacuées”

    11:43
  2. 14 personnes sauvées d'un bateau en train de couler
    Play

    14 personnes sauvées d'un bateau en train de couler

    13:59