La fessée que certains qualifient d'éducative est remise en question: "La violence est interdite entre adultes, pourquoi l'autoriser envers les enfants?"
Plein écran
La fessée que certains qualifient d'éducative est remise en question: "La violence est interdite entre adultes, pourquoi l'autoriser envers les enfants?" © Getty Images/Design Pics RF

Faut-il une loi pour interdire la fessée? L’avis des experts

Si aujourd’hui, tout le monde s’accorde pour dire qu’un enseignant ne doit jamais lever la main sur un enfant, la fessée à la maison gravite dans un flou artistique qui met bien des parents mal à l’aise. Nombreux sont ceux qui ont encore le réflexe de taper sur les doigts, les fesses voire la joue de leur enfant lorsque celui-ci est ingérable. Mais à ne pas accepter ce geste venant d’un proche. En France, la question de la fessée éducative fait débat depuis longtemps et en Belgique, on commence à murmurer qu’il convient de l’interdire. Entre pulsion honteuse et “ça remet les idées en place”, où vous situez-vous?