Plein écran
© Belga

Fedasil est à la recherche de campings pour accueillir des demandeurs d'asile

Les autorités fédérales sont à la recherche de parcs de vacances et de campings où elles pourraient installer, après l'été, des containers pour demandeurs d'asile. Fedasil qui se charge de l'accueil de demandeurs d'asile a écrit à tous les parcs de vacances, rapportent samedi De Standaard, Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Les centres d'accueil et les habitations de CPAS pour les demandeurs d'asile sont complets actuellement. Cette réalité ne s'explique pas par un afflux massif de demandeurs d'asile mais par les formalités qui prennent du temps, en raison d'un manque de personnel, et qui contraignent les réfugiés à séjourner plus longtemps en centres d'accueil.

En raison d'un besoin d'accueil plus important, Fedasil avait déjà ouvert précédemment des centres temporaires à Lommel, Deurne et Mouscron.

  1. Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Réuni sur la côte, à Bredene, dans le cadre du festival ManiFiesta, le PTB a une nouvelle fois revendiqué dimanche la nécessité de mener une "politique de rupture" pour redonner du sens aux citoyens et repousser les extrêmes à droite, le racisme et le séparatisme. Mais à les entendre, les partis traditionnels n'ont toujours pas entendu le message de l'électeur le 26 mai dernier. Demandeur d'un vaste plan de réinvestissement public de 10 milliards d'euros, le PTB fustige notamment l'opération de privatisation des actifs de Nethys. "C'est ce genre de pratiques que nous reprochons aux dirigeants du parti socialiste. C'est une des raisons principales de notre rupture des négociations avec le PS pour un nouveau gouvernement wallon", a indiqué le président Peter Mertens.