Illustration.
Plein écran
Illustration. © AFP

Fermer est “inconcevable” pour le secteur culturel

"Nous trouvons que la demande de fermer les théâtres (...) est inconcevable et nous avons une sensation désagréable de 'déjà-vu'", écrivent dans un communiqué jeudi La Monnaie, Bozar, le Belgian national orchestra, le Théâtre national et le KVS, alors que le Comité de concertation doit à nouveau se réunir vendredi à 9h00. Les distributeurs de films de Belgique, via leur fédération Film Matters Belgium, et les exploitants de salles de cinéma, via la Fédération des cinémas de Belgique, ont également vivement réagi jeudi aux rumeurs faisant état d’une possible fermeture prochaine des lieux culturels, dont les cinémas.

  1. Sophie Rohonyi: “Un pass vaccinal? C’est une obligation déguisée, ce serait hypocrite”
    Interview

    Sophie Rohonyi: “Un pass vaccinal? C’est une obligation déguisée, ce serait hypocrite”

    Question épineuse, position claire. En amont des auditions qui débuteront sous peu à la commission Santé de la Chambre concernant la vaccination, DéFi se montre favorable à une obligation ciblée sur les personnes âgées de plus de 50 ans. “Pas question de flouer la population avec un pass vaccinal (NDLR: équivalent du certificat corona proposé par Pedro Facon), qui serait une obligation déguisée. Il faut être clair et transparent”, estime la députée fédérale Sophie Rohonyi.
  2. Un terroriste d’extrême droite et sympathisant de Jürgen Conings comme agent de sécurité d’une boîte de nuit

    Un terroriste d’extrême droite et sympathi­sant de Jürgen Conings comme agent de sécurité d’une boîte de nuit

    Tomas Boutens, l’extrémiste de droite qui a été condamné à deux reprises pour terrorisme et détention d’armes, travaille illégalement comme agent de sécurité. C’est ce que révèle une enquête menée par Het Laatste Nieuws en collaboration avec le site d’information “Het Observatorium”. L’ex-militaire, qui figure sur la liste de l’OCAM, a été arrêté alors qu’il assurait la sécurité d’un dancing à Wetteren - un travail qu’il n’est absolument pas autorisé à effectuer en raison de son casier judiciaire. Il convient de noter que l’un des responsables est le dirigeant local du Vlaams Belang.