Fernand ramasse des canettes et les renvoie à leur l'expéditeur.
Plein écran
Fernand ramasse des canettes et les renvoie à leur l'expéditeur. © D.R.

Fernand ramasse des canettes le long des routes et les renvoie à l’expéditeur: “À vous de prendre vos responsabilités”

Journée de la TerreExcédé de voir des tas de canettes joncher le bord des routes, Fernand, un Saint-Hubertois, a lancé l’action “retour à l’expéditeur”. Il a déjà envoyé un colis rempli de canettes à Lidl et, ce jeudi, il enverra un second colis à Jupiler. Il espère que les grandes entreprises feront pression sur les décideurs politiques belges pour que soit instaurée une consigne sur les canettes, mais aussi sur les bouteilles en plastique.

  1. Luttes d’ego, coups bas, trahisons, rendez-vous secrets: les coulisses impitoyables du 16 Rue de la Loi

    Luttes d’ego, coups bas, trahisons, ren­dez-vous secrets: les coulisses impitoya­bles du 16 Rue de la Loi

    Dans son livre “Les Fossoyeurs de la Belgique” (en néerlandais: De Doodgravers van België), Wouter Verschelden retrace les négociations gouvernementales qui ont mené à la naissance du gouvernement De Croo, dit Vivaldi, à l’automne dernier. Au gré des ambitions personnelles de certains, de luttes fratricides, de stratégies politiciennes, de trahisons ou de coups bas, le journaliste de Newsweek et fondateur de Newsmonkey nous emmène dans les coulisses impitoyables du 16 Rue de la loi. Il nous livre un récit sans concession sur les arcanes du pouvoir et reconstitue le puzzle Vivaldi à l’aune de nombreuses indiscrétions récoltées auprès des acteurs de premier plan. Un essai politique passionnant qui ne va pas redorer le blason de la classe politique belge. Entretien.