Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © Photo News

FGTB et CSC mobilisées pour réclamer une plus grande marge salariale: voici les actions prévues ce lundi

MISE À JOURLa CSC et la FGTB appellent à la grève nationale, voire à la "télégrève" ce lundi. Les deux syndicats réclament des salaires plus décents pour les travailleurs. Les syndicats ne veulent pas entendre parler d'une norme salariale plafonnée à 0,4% (en plus de l'indexation automatique des salaires) pour les deux prochaines années, une recommandation du Conseil central de l'Économie considérée comme une "aumône" par les organisations de travailleurs.

  1. Grève nationale: plus d’un train sur deux circule, les réseaux TEC et STIB fortement perturbés
    MISE À JOUR

    Grève nationale: plus d’un train sur deux circule, les réseaux TEC et STIB fortement perturbés

    La grève de 24 heures sur le rail, dans le cadre de l'action nationale menée par les syndicats CSC et FGTB ce lundi, a débuté dimanche soir à 22h00. Le service de trains alternatif élaboré dans le cadre de la grève nationale fonctionne comme prévu, indique la SNCB lundi matin. Plus de la moitié des trains circulent sur le réseau ferroviaire. En outre, il y a de fortes perturbations sur le fonctionnement des transports publics en Région bruxelloise, comme sur le réseau TEC en Wallonie.
  2. Bain de sang à Merksplas: “Soit ils ont voulu sauver leur mère de son ex, soit il s’en est pris à eux pour la marquer à vie”

    Bain de sang à Merksplas: “Soit ils ont voulu sauver leur mère de son ex, soit il s’en est pris à eux pour la marquer à vie”

    Aller danser avec ses amis, jouer au football et puis refaire le monde: voilà le Jarne décrit par Hannelore, sa meilleure amie. Le jeune homme de 19 ans est décédé samedi à Merskplas, sauvagement tué par l’ex-compagnon de sa mère, sans doute en voulant la défendre. “Jarne est un héros, il en a toujours été un”, résume l’adolescente de 16 ans. Le portrait de Peter V., l’ex-compagnon de la mère, est bien moins reluisant. Dépendance, antécédents judiciaires, violences conjugales, menaces: l’homme qui s’est introduit chez son ex armé d'une machette samedi à l’aube n’en était pas à son coup d’essai.