Photo prétexte
Plein écran
Photo prétexte © Wannes Nimmegeers

Flambée des cas de Covid-19: faut-il interdire les marchés de Noël?

Non, les marchés de Noël ne sont pas des foyers de virus, du moins pas s’ils se déroulent en plein air. L'avis des  virologues  Marc Van Ranst et Steven Van Gucht est clair, limpide. Pourtant, les annulations se multiplient notamment en Flandre. Une prudence compréhensible des bourgmestres? “Ce qu’il faut avant tout, c’est une approche coordonnée. Si une commune annule et qu’une autre ne le fait pas, le problème se déplace. Ce marché de Noël devient plus fréquenté que prévu, et peut-être plus dangereux.” 

  1. 75% de la population belge vaccinée: l'immunité collective est-elle devenue une utopie?

    75% de la population belge vaccinée: l'immunité collective est-elle devenue une utopie?

    70% de la population immunisée contre le Covid-19 et une possible sortie de crise... Ce message d’espoir relayé par de nombreux experts durant plusieurs mois se veut aujourd'hui plus discret. 75 % de la population belge est désormais entièrement vaccinée, mais des règles sanitaires plus strictes s’appliquent à nouveau. Peut-on encore atteindre la tant espérée immunité collective ou cette stratégie est-elle désormais utopique ? Pourquoi ne pas laisser le virus sévir jusqu’à ce que nous soyons tous immunisés ? On fait le point.
  2. Les marchés de Noël vont-ils encore passer à la trappe? “Cette hypocrisie doit cesser”
    Vu de Flandre

    Les marchés de Noël vont-ils encore passer à la trappe? “Cette hypocrisie doit cesser”

    La décision est tombée à Louvain: le chef-lieu du Brabant-Flamand n’organisera pas son traditionnel marché de Noël, et ce pour la deuxième année consécutive. Même son de cloche à Lierre, en province d’Anvers. À Saint-Trond (Limbourg), il est en revanche maintenu, tout comme à Anvers, Ostende, Bruges, Courtrai ou Hasselt. Malines et Roulers hésitent. Une situation aussi contrastée que les avis divergents des experts sur la question. Dans l’attente de mesures claires des autorités, chaque commune flamande prend donc ses responsabilités et définit ses propres règles.
  1. Un Belge tué d’au moins cinq balles dans une maison de la Costa del Sol

    Un Belge tué d’au moins cinq balles dans une maison de la Costa del Sol

    La police espagnole a retrouvé le corps sans vie d’un Belge sur la Costa del Sol. Selon le journal espagnol “Diaro Sur”, la victime est un homme de 41 ans. Il aurait été tué d’au moins cinq balles à Alhaurín el Grande, une commune située à une demi-heure de route des villes de Marbella et de Malaga. On sait encore peu de choses sur l’enquête, mais il pourrait s’agir d’un crime lié à la drogue.
  2. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.