Plein écran
James Foley à Alep en juillet 2012, quelques mois avant son enlèvement © ap

Foley et Bontinck pris en otage par des combattants flamands

Jejoen Bontinck a dévoilé hier les circonstances de sa détention en Syrie. Le Flamand parti combattre en Syrie n'a pas simplement partagé une cellule avec le journaliste américain James Foley durant trois semaines, les deux hommes auraient été pris en otages par des geôliers flamands installés en Syrie.

Plein écran
© photo_news

L'an dernier, l'Anversois de 19 ans était capturé et emprisonné à Alep par ses comparses de Sharia4Belgium qui le suspectaient de trahison. Son avocat belge, Kris Luyckx, a confirmé hier officiellement que Jejoen avait bel et bien été détenu en août 2013 avec James Foley avant que ce dernier ne soit livré aux membres de l'État islamique. Cela signifie, en résumé, que des Belges, des Flamands, sont impliqués dans la prise d'otage de James Foley.

Des Flamands ont-ils livré Foley?
Le journaliste américain a été enlevé en novembre 2012 alors qu'il était à Alep. Il n'est pas encore établi si des compatriotes ont participé à son kidnapping mais on sait que les geôliers se sont succédé à maintes reprises. La presse britannique parle notamment d'un groupuscule de combattants francophones - dont au moins un Belge - et la question cruciale est de savoir si ce sont les Flamands dont Jejoen Bontinck parle qui ont fini par livrer Foley aux membres de l'EI qui lui réservaient la fin que l'on connaît.

Quatre noms de Belges
Parmi les geôliers de Jejoen - et donc apparemment de James Foley - figure l'ancien chef de Sharia4Belgium. Hicham Chaïb (32 ans), un Anversois qui réside désormais à Ar-Raqqah et dont on sait qu'il est le bras droit d'un haut commandant de l'EI. D'autres noms de Belges cités sur la liste des hommes qui maintenaient Jejoen et Foley en détention sont des individus déjà jugés pour terrorisme comme par exemple Rachid Iba (34 ans) de Maaseik, Azeddine Kbir Bounekoub (22 ans et déjà apparu dans plusieurs vidéos d'une insoutenable cruauté) de Malle en Campine et Magomed Saralapov, un Tchétchène de 21 ans originaire de Vilvorde.