belga
Plein écran
© belga

Francken aux Albanais: "Dépenser en Belgique, oui, l'asile, non"

Update"Vous êtes les bienvenus chez nous pour travailler, étudier, rendre visite à vos familles, dépenser votre argent avenue Louise, visiter l'Atomium ou Bruges, la plus belle ville du monde, mais ne demandez pas l'asile en Belgique", a martelé jeudi le secrétaire d'Etat Theo Francken à Tirana.

  1. Francken à Tirana pour dissuader les Albanais de demander l'asile en Belgique
    Update

    Francken à Tirana pour dissuader les Albanais de demander l'asile en Belgique

    Le secrétaire d'Etat Theo Francken atterrit mercredi à Tirana où il mènera jusqu'à vendredi une mission visant à dissuader les ressortissants albanais de fuir leur pays pour un avenir meilleur en Belgique. Parmi ceux-ci, nombreux sont ceux qui tentent de recourir à la procédure d'asile qui a, les concernant, peu de chance d'aboutir. Des rencontres sont prévues avec les autorités politiques et policières locales.
  2. Zéro demandeur d'asile à Bruxelles, le rêve de Theo Francken

    Zéro demandeur d'asile à Bruxelles, le rêve de Theo Francken

    Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) voudrait que la politique d'asile évolue vers un système avec "zéro demandeur d'asile à Bruxelles". "Nous devons remplacer le modèle actuel, qui se base sur les requêtes à l'initiative des demandeurs d'asile après une entrée illégale sur le territoire, par le modèle australien, dans lequel on pratique uniquement une immigration légale limitée. A notre initiative", a écrit samedi le nationaliste flamand sur sa page Facebook.