Plein écran
© AFP

Gaz lacrymogènes et projectiles: la “Marche des libertés” dégénère à Paris, 67 forces de l’ordre blessées

Mise à jourUne centaine de rassemblements étaient prévus samedi dans toute la France "pour les droits sociaux et la liberté", maintenant la pression au lendemain de l'intervention du président Emmanuel Macron qui a récusé les accusations de dérive autoritaire. Selon plusieurs médias français, la situation a dégénéré à Paris.  “Les casseurs cassent la République”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Au total, 52.350 personnes ont manifesté en France, dont 5.000 à Paris. 

  1. Des perturbations sur la E411 à Jezus-Eik dès le 1er février

    Des perturbati­ons sur la E411 à Jezus-Eik dès le 1er février

    Des ralentissements seront à prévoir à partir du 1er février, le long de la E411 à hauteur de Notre-Dame-Au-Bois (Jezus-Eik), en raison de travaux pour l'installation et le remplacement de murs antibruit, avertit vendredi l'agence routière flamande (AWV). Le chantier est prévu pour durer jusqu'à la fin mai 2021. Une bande sera fermée en direction de Bruxelles, tandis que la vitesse sera limitée dans les deux sens à 70 km/h.
  1. Fraîchement célibataire, Kim Kardashian fait déjà tourner les têtes
    Play

    Fraîche­ment célibatai­re, Kim Kardashian fait déjà tourner les têtes

    16 janvier
  2. Un ouvrier passe entre les barreaux du mur de Trump
    Play

    Un ouvrier passe entre les barreaux du mur de Trump

    15 janvier