Plein écran
Capture d'écran © Twitter @Georges-Louis Bouchez

Georges-Louis Bouchez, en mode “Chuck Norris”, réagit aux déclarations de Jean-Marc Nollet

Le président du MR et ex-informateur royal Georges-Louis Bouchez a réagi avec humour aux déclarations de Jean-Marc Nollet, co-président d’Ecolo, qui le comparaît à Chuck Norris. 

Georges-Louis Bouchez est revenu ce week-end sur sa mission d’informateur dans les colonnes de La Libre et des journaux SudPresse. Chez ces derniers, il a fait référence au Christ pour expliquer les difficultés de la tâche qu’il a remplie avec le président du CD&V, Koen Geens.

“Même Jésus n’aurait pas mieux réussi”

“Même Jésus n’aurait pas mieux réussi”, titrent ainsi les éditions de SudPresse. “Ce n’est pas un problème d’expérience mais de volonté politique. Même si Jésus avait été informateur, cela n’aurait rien changé si quelqu’un avait envie de dire ‘non’!”, déclare M. Bouchez dans l’interview.

Pique au PS et à Ecolo

“Je vais vous dire ce qui bloque, des éléments symboliques qui n’ont rien à voir avec une négociation: Écolo qui ne veut pas négocier avec la N-VA, le PS qui ne veut pas d’un accord avec la N-VA et le CD&V qui lie son sort à celui des nationalistes flamands. Les citoyens doivent le savoir”, ajoute-t-il.

Réaction de Jean-Marc Nollet

La référence au Christ a essaimé sur les réseaux sociaux. Le co-président d’Ecolo, Jean-Marc Nollet, n’a pas été en reste pour la commenter. “Je n’ai jamais autant rigolé en lisant les pages politiques. (Georges-Louis Bouchez) C’est un peu le Chuck Norris de la politique belge. Avec des capacités surhumaines, il trouve des solutions à tout”, ironisait-il sur le plateau de RTL-TVi.

#ChuckNorrisStyle

Ce lundi, Georges-Louis Bouchez a répondu avec humour à cette comparaison et publié un photo-montage pour le prendre au mot: “Allez, une bonne semaine quand même”, partage-t-il, ponctué d’un clin d’oeil et des hashtags #ChuckNorrisStyle #Relax #agressivitebannie sans équivoque. 

  1. Des médecins belges tirent la sonnette d’alarme: “On n’est pas assez préparés”

    Des médecins belges tirent la sonnette d’alarme: “On n’est pas assez préparés”

    Les généralistes belges ne voient pas tous d'un très bon œil l’approche de la Santé belge face au coronavirus. Vu la pénurie de masques, ils ne peuvent pas suffisamment se prémunir des éventuelles contaminations, expliquent certains médecins flamands à VTM Nieuws. D’autre part, ils se disent laissés à leur propre sort par la ministre de la Santé Maggie De Block, qui promet vaguement des solutions. Même constat côté francophone, où des médecins se sont plaints auprès du Soir du manque d'information et de matériel.