Gino Russo
Plein écran
Gino Russo © Capture d'écran RTBF

Gino Russo, le papa de la petite Melissa, explique pourquoi il ne s’est pas rendu à la commémoration de la Marche blanche

Voilà 25 ans ce mercredi que 300.000 Belges marchaient dans les rues de Bruxelles à l’occasion de la fameuse Marche blanche organisée après l’affaire Dutroux. Ce mercredi, une commémoration a eu lieu en présence notamment du Premier ministre et de la reine Mathilde. Un événement auquel Gino Russo n’a pas voulu se rendre

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. Vive émotion lors de la commémoration de la Marche Blanche: “Nous nous souvenons tous comment l’euphorie s'est transformée en colère”

    Vive émotion lors de la commémora­ti­on de la Marche Blanche: “Nous nous souvenons tous comment l’euphorie s'est transfor­mée en colère”

    Lors d’une modeste cérémonie organisée, mercredi, dans le Parc Royal à Bruxelles, la reine Mathilde, accompagnée notamment du Premier ministre Alexander De Croo et de représentants de Child Focus, a commémoré les 25 ans de la Marche Blanche. “Après ce 20 octobre 1996, un véritable changement de système s’en est suivi”, a souligné le Premier ministre De Croo devant la statue de Jean-Michel Folon érigée à la mémoire des enfants disparus.
  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  2. La ministre Van der Straeten rejette la prolongation de deux réacteurs nucléaires après 2025

    La ministre Van der Straeten rejette la prolongati­on de deux réacteurs nucléaires après 2025

    La ministre de l'Énergie, Tinne Van der Straeten, plaide pour la fermeture des sept réacteurs nucléaires belges d'ici à 2025. Dans une note remise au comité ministériel restreint et qui accompagne le rapport du SPF Économie, elle propose que "le gouvernement confirme le calendrier de sortie prévu par la loi". En d'autres termes, elle rejette l'option d'une prolongation de deux réacteurs qui n'offrirait pas, selon son analyse, une sécurité d'approvisionnement suffisante, coûterait un prix actuellement inconnu et ne présenterait aucune perspective de durabilité en termes de déchets rétroactifs.
  3. Il y a 25 ans, 300.000 personnes défilaient dans les rues de Bruxelles pour la “Marche blanche”
    Mise à jour

    Il y a 25 ans, 300.000 personnes défilaient dans les rues de Bruxelles pour la “Marche blanche”

    Le 20 octobre 1996, il y a 25 ans, plus de 300.000 personnes défilaient à Bruxelles pour réclamer une justice plus efficace et apporter leur soutien aux familles de Julie, Mélissa, An, Eefje, Laetitia, Sabine ainsi qu'à tous les enfants victimes de violences. Par son ampleur, la “Marche blanche” fera date dans l'histoire de la Belgique et précipitera, quelques jours plus tard, la mise en place d'une commission parlementaire chargée de se pencher sur les lacunes et dysfonctionnements de l'enquête sur l'affaire Dutroux.