Plein écran
Gino Russo, en 2006 © Photo News

Gino Russo: “Maître Dayez utilise des mensonges pour défendre Dutroux”

Gino Russo, père de Mélissa, victime de Marc Dutroux, a critiqué l’attitude de l’avocat Bruno Dayez et la victimisation de son client, vendredi dans l’émission Bourdin Direct à l’antenne de la radio française RMC, au lendemain de l’avis favorable émis par le parquet de Bruxelles au sujet d’une nouvelle expertise psychiatrique du criminel pédophile en vue d’une demande de libération conditionnelle.

“Il y a déjà eu trois rapports d’expertise psychiatrique qui ont dit clairement qu’il y avait une absence d’empathie, que (Dutroux) était un psychopathe et qu’il n’était pas guérissable”, a rappelé M. Russo par téléphone.

“Terrorisme du Droit”

“Le problème, c’est l’attitude perfide, perverse et sadique de Me Dayez, qui utilise des mensonges pour défendre son client (...) L’absence de parties civiles et des victimes dans la procédure lui permet de victimiser son client. Me Dayez n’utilise jamais les faits commis par la bande de criminels mais utilise les conditions d’incarcération de son client pour le victimiser”, a soutenu Gino Russo, dénonçant dans la foulée un “terrorisme du Droit” appliqué par “certains avocats en Belgique et ailleurs en Europe”.

Les avocats de Marc Dutroux, Mes Dayez et Cohen, ont sollicité devant le Tribunal de l’Application des Peines (TAP) qui siégeait jeudi à huis clos au sein de la prison de Nivelles qu’un collège de cinq experts psychiatres soit désigné pour examiner à nouveau leur client, détenu depuis 23 ans. En fonction des résultats de l’éventuelle expertise, les avocats pourraient introduire une demande de libération conditionnelle, qu’ils entrevoient vers 2021. La décision du TAP sur l’expertise est attendue le 28 octobre.

Plein écran
Maîtres Dayez et Cohen, jeudi à Nivelles © Photo News