Virginie Gonzalez Moyano (PS) veut devenir bourgmestre d'Anderlues
Plein écran
Virginie Gonzalez Moyano (PS) veut devenir bourgmestre d'Anderlues © Photo News

Gonzalez bourgmestre d’Anderlues? AJC conteste la légalité de l’acte

Philippe Tison (PS) a démissionné de son poste de bourgmestre à Anderlues, mais il reste toujours en place car sa succession n’a pas été approuvée lors du dernier conseil communal. Sa compagne, Virginie Gonzalez (PS), aspire à lui succéder vu qu’elle a réalisé le deuxième meilleur score électoral de la liste gagnante lors des dernières élections communales. Problème: le Parti Socialiste (PS) local est divisé. La faction Tison-Gonzalez ne peut plus compter que sur le soutien de dix élus au lieu des 14 initiaux. Elle ne dispose donc plus d’une majorité dans les faits vu que les quatre contestataires assortis au parti d’opposition, Anderlues J’y Crois (AJC), totalisent 13 voix.

  1. La Directrice Générale de la commune d’Anderlues officialise l’identité du bourgmestre

    La Directrice Générale de la commune d’Anderlues officiali­se l’identité du bourgme­stre

    Le samedi 24 octobre, Virginie Gonzalez (PS), était censée remplacer son compagnon, Philippe Tison, à la tête de la commune d’Anderlues. C’est elle, en effet, qui a réalisé le second meilleur score électoral sur la liste victorieuse du Parti Socialiste (PS). Finalement, il n’en fut rien. Le parti d’opposition Anderlues J’y Crois (AJC) et les quatre contestataires du PS local (Zanola, Guyaux, Pastorelli, Gourmeur) l’en ont empêchée en procédant à un vote à main levée.
  2. Nouveau rebondissement à Anderlues: le prochain conseil communal est annulé

    Nouveau rebondisse­ment à Anderlues: le prochain conseil communal est annulé

    Le dernier conseil communal d’Anderlues avait déjà été loufoque. La majeure partie du Parti Socialiste (PS) ne s’était pas présentée au rendez-vous. En ce, y compris le bourgmestre himself, Philippe Tison. Seuls le parti d’opposition, Anderlues J’y Crois (AJC) et des contestataires du PS emmenés par Rudy Zanola avaient répondu présents. Le quorum était donc respecté. Mais l’instabilité perdure et cela aura des répercussions sur le prochain conseil communal.
  3. Coronavirus: Anderlues vote des mesures de soutien sans son bourgmestre

    Coronavi­rus: Anderlues vote des mesures de soutien sans son bourgme­stre

    Dix membres du Parti Socialiste (PS) d’Anderlues ne se sont pas présentés au Conseil Communal d’Anderlues vendredi soir. Parmi eux, une grande partie du Collège Communal dont le bourgmestre, Philippe Tison. Le retrait d'un certain nombre de ses compétences était à l’ordre du jour. Mais leur absence n’a pas réussi à faire annuler la séance puisque le quorum était atteint. Des mesures de soutien afin d’amortir les conséquences de la crise du coronavirus ont également été soumises au vote.
  1. Nouveau coup de théâtre à Anderlues, le bourgmestre va démissionner

    Nouveau coup de théâtre à Anderlues, le bourgme­stre va démission­ner

    Hier, mercredi, le bourgmestre d’Anderlues, Philippe Tison et les neuf autres élus socialistes qui l’accompagnent ont rédigé et signé l’acte d’exclusion des quatre contestataires du groupe PS d’Anderlues. Très précisément, cet acte d’exclusion vise Rudy Zanola, Michaël Guyot, Guglielmo Pastorelli et Nathalie Gourmeur. S’en est suivi un échange d’invectives par médias interposés entre les deux camps. Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises.
  2. Les réfractaires socialistes sont exclus du groupe PS à Anderlues: “Un malade mental”
    Interviews

    Les réfractai­res socialis­tes sont exclus du groupe PS à Anderlues: “Un malade mental”

    Un accord entre les syndicats et tous les élus politiques d’Anderlues est intervenu mardi après-midi au bout de trois heures et demie de discussions. Avec l’autorisation du Conseil Communal, le Collège Communal pourra désormais approuver tout remplacement de membres de personnel ainsi que tout achat de matériel administratif ou de matériel indispensable au bon fonctionnement du service public. Ce n’est pas pour autant qu’une relation de confiance s’est instaurée entre les différentes factions politiques. Loin de là même!