Plein écran
© Mozkito

"Hantée", "pleine d'argent": cette maison inhabitée suscite l'imagination

Une villa inhabitée de Dilbeek est l'objet de multiples cambriolages ces derniers jours. Pour cause, la rumeur, devenue "légende urbaine", d'un butin qui se trouverait à l'intérieur. Le bruit court également que cette "caverne d'Ali Baba" serait hantée. Une trentaine de jeunes bruxellois ont déjà été arrêtés.

Située route de Lennik, à Dilbeek, cette maison est devenue "the place to be" pour tous les voleurs à la petite semaine de la capitale. Un chirurgien orthopédiste flamand en est le propriétaire. Victime d'un violent "home invasion", il a quitté les lieux par peur de se faire de nouveau attaquer, selon Sudpresse. Depuis, sa propriété est l'objet de toutes les imaginations.

"Maison hantée" et argent à l'intérieur
"Nous avons déjà entendu dire que la maison était hantée", explique un couple de retraités pour Het Laatste Nieuws. Mais c'est surtout la rumeur de "dizaines de milliers d'euros planqués à l'intérieur" qui attire la curiosité. En taxi, en bus, les moyens ne manquent pas aux jeunes Bruxellois pour se rendre sur place.  

"Caverne d'Ali Baba"
"Tout le monde à Bruxelles parle de cette villa comme d'une caverne d'Ali Baba", confie l'un d'entre eux. "Cela a commencé avec le home invasion que quelqu'un a fait ici. Il a dit qu'il s'était fait 15.000 euros. À ce qu'on dit, un autre gars du quartier est ensuite allé revoir sur place et on raconte qu'il aurait de nouveau trouvé 8.000 euros cachés dans la maison."

"Je vois des hommes passer chez nous"
Une situation difficile à vivre pour les habitants du quartier. "Je ne me sens pas en sécurité. Chaque nuit, je vois des hommes passer chez nous. Ils veulent à tout prix entrer chez nos voisins", témoigne un voisin.

"850 euros"
Une source proche de l'enquête rapporte à Sudpresse que le butin du home invasion subi par le médecin "n'était en réalité que de 850 euros" et il avait même été retrouvé, sachant que les voleurs avaient pu être interpellés avant de se voir relaxés.

"Trente interpellations"
"Depuis environ une semaine, nous sommes confrontés à des groupes de jeunes Bruxellois qui se rendent sur place pour cambrioler", précise le porte-parole de la police locale. "Il ressort de leurs auditions que la rumeur selon laquelle il y aurait beaucoup d'argent à trouver dans cette maison circule. On a déjà dû procéder à plus de trente interpellations."

"Une légende urbaine"
Pour le médecin, dont le jardin de sa maison est jonché de détritus, les circonstances deviennent intenables. "La maison est vide et il n'y a pas un cent à trouver sur place. C'est une légende urbaine qui a pris des proportions inimaginables. C'est incompréhensible que des jeunes viennent jusqu'ici parce qu'ils croient à cette fable", estime-t-il.

Plein écran
© Mozkito