Hassan Jarfi honoré d’un prix pour son combat contre les discriminations

Hassan Jarfi, fondateur de la Fondation Ishane Jarfi, a reçu, ce 23 novembre, le prix ECCAR pour son travail de lutte contre les discriminations qu’elles soient raciales, sexuelles ou religieuses. 

Plein écran
© Rainbow House

Ces 22 et 23 novembre, à Barcelone, s’est réuni le Comité directeur de la Coalition européenne des villes contre le racisme. À cette occasion, et suite aux votes des maires des différentes villes de la coalition, le prix ECCAR AWARD a été attribué à Hassan Jarfi. Ce Marocain d'origine est né à Casablance en 1953. Son enfance, il l’a passé au confluent entre une mosquée, une cathédrale et un cimetière juif. Il a donc toujours connu la mixité des cultures et des religions. 

En 2014, alors qu’il est installé à Liège depuis plusieurs années, il crée de la Fondation Ishane Jarfi qui entend lutter contre les discriminations et l’homophobie. Une fondation qui plonge ses racines dans un drame, survenu le 22 avril 2012 : l’assassinat homophobe d’Ishane Jarfi, son propre fils. Cette fondation concrétise ainsi la volonté d’Hassan Jarfi d’œuvrer en faveur de l’égalité, contre les discriminations par le dialogue. “Je voudrais que nous tirions les leçons de ce qui est arrivé à mon fils. Que nous dépassions les discours sur les discriminations. Ce n’est pas suffisant de dire qu’on est contre l’homophobie en accusant, par-derrière, les Arabes ou les Juifs de tous les maux de la société. Il faut affirmer que toute discrimination est inacceptable !”, clamait Hassan Jarfi.

La culture pour lutter contre les différences

Hassan Jarfi a fait de la culture l’un des axes stratégiques de la fondation, un vecteur de lutte contre l’intolérance. C’est pourquoi, en partenariat avec le Théâtre de Liège, l’Opéra Royal de Wallonie et l’Orchestre philharmonique de Liège, il organise différents événements culturels et soirées de gala. Des spectacles qui visent à sensibiliser les citoyens à la problématique de la discrimination raciale et religieuse, et qui servent de collecte de fonds.

Hassan Jarfi, qui a reçu le titre de Docteur Honoris Causa de l’Université de Liège en 2018, n’a de cesse d’aller témoigner, dialoguer et défendre la tolérance sur le terrain en rencontrant les citoyens et les acteurs de l’avenir dans les écoles, les centres culturels et les associations. Depuis juin 2019, la Fondation soutenue par la Ville de Liège a lancé le projet, inédit en Wallonie, d’un refuge à Liège, pour jeunes reniés voire violentés, et exclus de chez eux, en raison de leur genre ou de leur orientation sexuelle.

C’est pour toutes ces raisons que la Coalition européenne des villes contre le racisme a décidé d’honorer Hassan de ce prestigieux prix.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.