Plein écran
Herman Van Rompuy. © Photo News

Herman Van Rompuy à la tête de la Fondation Forêt de Soignes

Le premier conseil d'administration de la Fondation de la Forêt de Soignes s'est déroulé mardi au château de La Hulpe et devait notamment élire son président. C'est Herman Van Rompuy, ancien président du Conseil européen et habitant de Rhode-Saint-Genèse, qui a été choisi.

 La Fondation de la Forêt de Soignes a été créée en juin dernier par les trois Régions (Wallonie, Flandre et Bruxelles-Capitale) sur le territoire desquelles s'étend cette forêt de 5.000 hectares, reconnue au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle sera notamment chargée d'assurer un suivi et une cohérence de gestion de la forêt. 

"Je suis convaincu que nous serons en mesure de soutenir la protection et le renforcement de la Forêt de Soignes", a indiqué Herman Van Rompuy mardi à La Hulpe. Le premier président de la Fondation de la Forêt de Soignes voit son rôle comme celui d'un "facilitateur" qui soutiendra les responsables régionaux dans leurs efforts en faveur de la préservation de cette forêt unique mais à la gestion complexe.

Le siège sera installé au Rouge-Cloître

La Fondation, dont le siège sera installé dans les bâtiments du Rouge-Cloître à Auderghem, est le résultat d'un cheminement de plusieurs années pour une gestion mieux coordonnée de la Forêt de Soignes, avec notamment la signature d'accords de coopération entre les trois Régions, la réalisation d'un schéma de structure pour cette forêt, et la mise en place d'une plateforme réunissant les mandataires, les administrations ainsi que les associations concernées par la Forêt de Soignes. 

Les missions confiées à la nouvelle Fondation de la Forêt de Soignes sont d'assurer le suivi de la mise en œuvre du schéma de structure interrégional (y compris la participation du public et la communication), assurer le suivi de projets et rechercher des financements pour ceux-ci, encadrer l'accueil du public, et coordonner la collecte de données et l'échange d'informations. La création d'un centre de documentation et d'échange d'informations est envisagé à La Hulpe.