Plein écran
© thinkstock

Il décède 15 jours après avoir été défenestré par son voisin

Vincent Costabeber, un Carolo de 44 ans, est décédé sur son lit d'hôpital, dans la nuit de lundi à mardi. Le 25 juin dernier, il avait été défenestré du deuxième étage par son voisin.

Le 25 juin dernier, durant la nuit, le corps ensanglanté de Vincent Costabeber avait été retrouvé au pied de son immeuble de la rue Navez à Charleroi. Emmené au CHU de Charleroi dans un état grave, cet homme de 44 ans venait de chuter de la fenêtre d'un appartement, situé au deuxième étage de l'immeuble.

Bien vite, il est apparu aux enquêteurs que la victime était déjà intervenue plusieurs fois pour calmer les disputes conjugales de ses voisins. Le soir des faits, une nouvelle altercation a éclaté et Jean Meunier, le voisin, s'en est pris à Vincent Costabeber qu'il a manifestement défenestré.

Hospitalisé depuis lors, le quadragénaire a été victime d'une défaillance respiratoire la semaine dernière, avant de faire une attaque cardiaque dans la nuit de lundi à mardi. Les médecins n'ont pu le sauver. Sous mandat d'arrêt depuis les faits, Jean Meunier voit donc le chef d'inculpation évoluer en meurtre.

  1. Ça y est, ils arrivent: une date de livraison est annoncée pour les masques à Charleroi

    Ça y est, ils arrivent: une date de livraison est annoncée pour les masques à Charleroi

    Afin que la stratégie de déconfinement annoncée par le Conseil National de Sécurité (CNS) se déroule de la meilleure façon qui soit, la Ville de Charleroi s’était engagée à offrir, à chaque Carolo, deux masques barrières en tissu lavable. Elle avait, pour ce faire, opté pour une commande multicanale via un marché passé par elle-même et un marché supracommunal avec Charleroi Métropole pour un total de 410.000 masques. Les procédures de marché avaient été lancées dès le 20 avril par la Ville. Toutefois, les fournisseurs désignés ont rencontré des retards de livraison par rapport au calendrier convenu.