François de Brigode et Yves Loisseau ont distribué des repas aux démunis de Charleroi
Plein écran
François de Brigode et Yves Loisseau ont distribué des repas aux démunis de Charleroi © Yves Loisseau

Il décharge des vivres pour des démunis et doit payer 116 euros d’amende

Yves Losseau est un ancien avocat d’Anderlues. Aujourd’hui retraité, il vit depuis quatre ans en Côte d’Ivoire où il participe à des projets humanitaires. Suite à la crise du coronavirus, cet homme de loi est de retour temporairement dans la région carolorégienne. Il y distribue régulièrement des repas aux plus démunis. Le présentateur vedette du Journal Télévisé (JT) de la RTBF, François De Brigode, lui a notamment déjà prêté main forte.

  1. Dix ans de prison et 2,8 millions d’euros d’amende pour un trafiquant d'êtres humains
    ANVERS

    Dix ans de prison et 2,8 millions d’euros d’amende pour un trafiquant d'êtres humains

    Le tribunal correctionnel d'Anvers a condamné mercredi le responsable d'un trafic d'êtres humains à dix ans de prison pour avoir faire passer clandestinement 234 migrants en transit en utilisant les parkings situés le long de la E34. L'homme a également écopé d'une amende ferme de 12.000 euros par victime, portant le montant total de celle-ci à 2.808.000 euros. Neuf complices se sont vu infliger des peines allant jusqu'à 8 ans de prison ainsi que de lourdes amendes.
  2. Luc Hennart balaie la circulaire de tolérance zéro pour la violence envers la police: “C’est de la poudre aux yeux”

    Luc Hennart balaie la circulaire de tolérance zéro pour la violence envers la police: “C’est de la poudre aux yeux”

    Le juge Luc Hennart, président honoraire du tribunal de première instance de Bruxelles, a balayé d’un revers de main la circulaire sur les violences à l’encontre des policiers rédigée par le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld), qui prône la tolérance zéro et réclame des poursuites systématiques en cas de violences physiques graves. Hennart dénonce “de la poudre aux yeux”. “Le parquet a le droit de classer sans suite”, a-t-il déclaré dans l’émission De Afspraak sur la VRT mardi.
  1. Affaire Mawda: dix et sept ans de prison requis contre les passeurs, du sursis pour le policier, le procès suspendu
    Mise à jour

    Affaire Mawda: dix et sept ans de prison requis contre les passeurs, du sursis pour le policier, le procès suspendu

    Le procureur du roi, Christian Henry, a requis des peines lourdes contre les deux jeunes Irakiens poursuivis dans le cadre de l’affaire Mawda pour entrave méchante à la circulation, avec circonstance aggravante de décès, et rébellion armée. Le chauffeur présumé de la camionnette encourt dix ans, en état de récidive, et son convoyeur présumé sept ans de prison ferme. Après les plaidoiries de l’avocat du policier poursuivi et de l’avocat de l’État belge, le tribunal correctionnel de Mons a suspendu l’audience. Celle-ci reprendra le 10 décembre avec les plaidoiries des avocats des deux détenus.
  1. Voici les jouets pour enfants les plus dangereux de 2020
    Play

    Voici les jouets pour enfants les plus dangereux de 2020

    25 novembre
  2. Trump donne une étrange conférence de presse de 60 secondes
    Play

    Trump donne une étrange conférence de presse de 60 secondes

    25 novembre