Plein écran
© belga

"Il faut une autorisation de la Ville pour manifester contre Michelle Martin"

Pour toute manifestation ou rassemblement, il faut une autorisation préalable de la commune, a rappelé mardi la Ville de Namur, contactée par l'agence Belga, à la suite des différentes invitations à manifester contre la venue de Michelle Martin à Malonne qui foisonnent sur les réseaux sociaux.

Plusieurs manifestations, rassemblements ou marches blanches sont prévues dans les prochains jours. Aucune demande d'autorisation n'a pourtant été introduite auprès de la Ville.

Mardi en fin de journée, une marche blanche réunissant une petite centaine de personnes s'est déroulée devant le couvent.

"J'ai lancé l'invitation sur Facebook et plusieurs personnes du quartier ont rejoint le mouvement. Michelle Martin doit purger sa peine en prison. Il y a des écoles et des crèches à proximité d'ici. Les gens ne sont pas tranquilles. Je me suis dit qu'il fallait agir immédiatement. Sans agressivité, nous voulions montrer que nous aurions aimé donner notre avis. Même notre bourgmestre n'était pas au courant", a commenté l'organisatrice.

"C'était une marche spontanée qui s'est organisée en très peu de temps. Parfois, il vaut mieux laisser une manifestation s'exprimer dans les convictions des uns et des autres plutôt que de l'interdire. Celle-ci s'est déroulée sans violence ni excès et s'est disloquée assez rapidement", a expliqué Benoît Demazy du service communication de la Ville.

Mais si d'autres manifestations devaient être prévues, leurs organisateurs devront introduire une demande au service Domaine public et Sécurité. Celui-ci contacte la police, qui remet un avis. C'est ensuite le bourgmestre qui autorise ou non le rassemblement.