Plein écran
© Photo News

Il n'y a plus de perturbations à Brussels Airport

Les syndicats de policiers ont organisé vendredi leur dernière grève du zèle à Brussels Airport pour protester notamment contre le manque de personnel et un matériel défectueux au sein de la police aéroportuaire. L'action a allongé jusqu'à plus d'une heure les temps d'attente dans la matinée mais en fin d'après-midi elle était terminée, selon l'aéroport.

Les syndicats de policiers avaient entamé leur action de protestation vendredi dernier, à la veille des vacances de Carnaval. Elle s'est surtout fait ressentir aux contrôles des passeports, principalement pour les vols hors-Schengen.

Ce vendredi matin, elle a également donné lieu à des temps d'attente allongés, principalement entre huit et 11 heures. Certains voyageurs ont dû patienter une demi-heure voire, pour certains, plus d'une heure aux contrôles de passeport, selon une porte-parole de Brussels Airport.

Des actions ont également perturbé l'accès à l'aéroport sur l'A201, vendredi matin, mais les conséquences sont restées limitées.

Les syndicats ont annoncé mercredi qu'ils arrêtaient ce vendredi leurs actions pour donner une chance à la concertation prévue avec le ministre de l'Intérieur.