Beelden dader Deurne
Plein écran
Beelden dader Deurne © RV

Il tue le nouveau compagnon de son ex-femme devant ses enfants: un crime par vengeance?

Un homme de 52 ans a été poignardé lundi après-midi à proximité d’une école de Deurne (Anvers). Ismet Osmanay, la victime, venait récupérer les enfants de sa compagne lorsque l’ex-compagnon de cette dernière (et père des enfants) l’a attaqué à l’aide d’un tournevis, devant des témoins. Betim A, 48 ans, l’auteur présumé des faits, a alors quitté les lieux calmement, avec l’arme du crime à la main, avant d’être interpellé plus loin.

  1. Comment éviter de nouveaux désastres à l’avenir? “À un moment, on n’a plus d’autres solutions que de délocaliser”
    Inondations

    Comment éviter de nouveaux désastres à l’avenir? “À un moment, on n’a plus d’autres solutions que de délocali­ser”

    Des rues qui se transforment en rivières, des vies emportées. Après la consternation et la désolation, les questions. Comment éviter qu’un tel chaos se reproduise à l’avenir? Peut-on lutter efficacement contre les “méga inondations”? “On n’empêchera pas l’eau de passer. Mais on peut protéger la population et réduire au maximum les dégâts matériels”, avance Emma Haziza, hydrologue française et spécialiste de la résilience des territoires face aux risques climatiques extrêmes.
  2. Le récit poignant de Stéphanie, épouse du bourgmestre de Trooz, après les inondations qui ont ravagé la commune

    Le récit poignant de Stéphanie, épouse du bourgme­stre de Trooz, après les inondati­ons qui ont ravagé la commune

    Trooz a été l’une des communes les plus touchées par les premières intempéries. Des habitants ont témoigné de l’horreur des heures et jours passés coincés dans leur maison. À présent, intéressons-nous à la gestion de la crise de l’intérieur. Un lecteur a voulu mettre en lumière le courage de Stéphanie Gaspar, épouse du bourgmestre de Trooz, Fabien Beltran, durant cette crise. “Elle était sur le front dès le premier jour, alors qu’elle sort tout juste de lourdes opérations. Elle est restée disponible jour et nuit pour informer et rassurer les Trooziens gravement touchés par cette catastrophe”, nous écrit-il. Aujourd’hui, nous avons donc décidé de vous partager le récit de Stéphanie à propos des terribles événements qui ont bousculé l’est du pays.