Plein écran
Illustration

Il veut électrocuter sa femme dans son bain, le fil est trop court

Un habitant de Blaton est soupçonné de tentative de meurtre sur son épouse, a appris de source judiciaire la Dernière Heure. Le suspect, électricien de profession, aurait essayé d'électrocuter sa femme alors que cette dernière prenait son bain.

Paralysie partielle
Alertée par des cris de sa mère, hurlant de couper l'électricité de la maison, la fille du couple s'est précipitée pour arrêter le courant électrique. Etonnée par la passivité de son père face à la panique de sa mère, la fille de la victime s'est dirigée vers la salle de bains et a constaté que celle-ci était fermée à clé.

Elle y a ensuite découvert la victime, toujours dans la baignoire, encore consciente mais avec les jambes paralysées. Une paralysie due à une électrocution effective, ont confirmé les médecins. Alors qu'elle inspectait la pièce, la fille du couple a constaté que son père emportait et cachait un câble électrique qu'il venait de retirer d'un trou fraîchement percé et qui menait à la baignoire.

Quel est le comble pour un électricien?
La victime et sa fille sont toutes deux arrivées à la conclusion que l'époux de la victime avait tenté de la tuer par électrocution. Et la thèse de la tentative de meurtre ne fait que se confirmer, étant donné les problèmes conjugaux traversés par la victime et le suspect. Ces derniers songeaient à divorcer.

Placé sous mandat d'arrêt, l'électricien dément toute tentative de meurtre et les experts, quant à eux, ont constaté que le seul câble retrouvé dans la maison était trop court pour relier l'alimentation électrique à la baignoire. Une tentative d'assassinat presque parfaite? Reste que - s'il est bien coupable - rater son coup est un comble, pour un électricien.

(acx)