Ils s’opposent aux sanctions imposées à l’horeca en cas de non-fermeture

L'action de 63 représentants du secteur horeca a été plaidée mardi devant le tribunal des référés de Liège. À travers ces représentants, ce sont des milliers de restaurateurs et de cafetiers qui espèrent faire interdire à l'État belge de constater des infractions et de les sanctionner.

  1. Des indépendants en justice contre la fermeture forcée des cafés et restaurants

    Des indépen­dants en justice contre la fermeture forcée des cafés et restau­rants

    Des indépendants, restaurants, commerçants et autres, rassemblés pour la circonstance sous le nom collectif de CIMS (Collectif Indépendant Multi sectoriel) ont annoncé dimanche qu'ils introduiraient dans la semaine via un cabinet d'avocats liégeois deux recours, visant la fermeture des cafés et restaurants durant quatre semaines. Cette décision du Comité de concertation de vendredi entre en vigueur ce lundi. Les tenanciers de cafés et restaurants se sentent discriminés et estiment que la mesure n'est pas soutenue par des preuves scientifiques suffisantes.
  2. L'Iran “utilise” le Dr Djalali pour obtenir la libération de l’un de ses diplomates jugé en Belgique
    mise à jour

    L'Iran “utilise” le Dr Djalali pour obtenir la libération de l’un de ses diplomates jugé en Belgique

    Gerlant Van Berlaer, médecin urgentiste et collègue du scientifique suédo-iranien Ahmadreza Djalali, a confié mardi à l'Agence Belga que les autorités iraniennes avaient encore augmenté la pression pour une éventuelle exécution du scientifique. L'épouse de Djalali, Vida Mehrannia, était en contact avec son avocat mardi. Elle a précisé que l'Iran a admis pour la première fois utiliser Djalali pour libérer son diplomate Assadollah Asadi, actuellement jugé en Belgique pour avoir planifié une attaque terroriste.
  1. L’horeca ne digère pas: “Le secteur va pleurer toute la nuit”
    Mise à jour

    L’horeca ne digère pas: “Le secteur va pleurer toute la nuit”

    "Drame social", "génocide", "irrespect". Le secteur horeca n'avait pas de mots assez durs vendredi soir pour décrire la décision du comité de concertation de fermer durant un mois tous les cafés et restaurants du pays pour lutter contre la deuxième vague de l'épidémie. Les différentes fédérations disent ne pas comprendre sur quelle base scientifique s'appuie cette décision et rappellent les nombreux efforts accomplis ces derniers mois.
  2. Le coup de gueule d’Eric Domb contre les mesures sanitaires: “Ainsi en décident l’Empereur et son seul bon-vouloir”

    Le coup de gueule d’Eric Domb contre les mesures sanitaires: “Ainsi en décident l’Empereur et son seul bon-vou­loir”

    Eric Domb, le patron et fondateur de Pairi Daiza, s’est dit profondément déçu et en colère de ne pas pouvoir rouvrir les portes de son parc. Dans une longue lettre ouverte publiée sur Facebook, il dénonce le fait qu’aucune explication rationnelle n’est donnée pour maintenir les parcs animaliers fermés. M. Domb parle d’une “atteinte à nos libertés” et de “mépris” et compare le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) à un empereur de l’époque romaine.
  1. Pour leur dernier Noël à la Maison Blanche, Donald et Melania Trump ont vu les choses en grand
    Play

    Pour leur dernier Noël à la Maison Blanche, Donald et Melania Trump ont vu les choses en grand

    1 décembre
  2. La clé d’un traitement contre la Covid-19 pourrait être... le pangolin
    Play

    La clé d’un traitement contre la Covid-19 pourrait être... le pangolin

    1 décembre