Plein écran
Image d’illustration © photo_news

Importantes files et chaussée fermée sur l’E19 après un accident impliquant trois camions

Un accident impliquant deux camions s’est produit jeudi matin sur l’E19 Mons-Bruxelles, à hauteur d’Obourg. La chaussée est fermée en direction de Bruxelles. Un itinéraire de délestage a été mis en place.

L’accident a eu lieu vers 3h30 et a provoqué de gros embarras de circulation sur l’axe routier. La police fédérale a indiqué que la circulation vers la capitale se faisait sur une seule bande. Un itinéraire de délestage a été mis en place à partir de Pommeroeul via la N552.

La chaussée devait être fermée pendant environ un quart d’heure vers 9h30 pour faciliter le dépannage d’un des camions accidentés. Selon la police fédérale, l’autoroute devrait être totalement libérée vers midi.

L’accident s’est produit lorsqu’un camion s’est arrêté sur la bande de droite, à hauteur d’un poids lourd en panne qui s’était garé sur la bande d’arrêt d’urgence, et a été embouti par un autre camion. Deux chauffeurs ont été légèrement blessés. Les dégâts matériels sont très importants, un des deux poids lourds transportant des voitures.

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.
  2. La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée
    Mise à jour

    La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée

    Le syndicat socialiste, la CGSP Cheminots, a confirmé jeudi la tenue d’une grève sur le rail belge entre le 18 décembre à 22h00 et le lendemain à la même heure. Avec son homologue libéral, le SLFP, il avait déposé un préavis de grève mardi, auquel s’était également associé le syndicat indépendant des cheminots (SIC). Une réunion de conciliation ce jeudi après-midi pouvait encore faire bouger les lignes, mais cela n’a pas été le cas.