Plein écran
Des familles avec enfants se sont rassemblées, lundi dans la matinée, au Monts-des-Arts à Bruxelles, avec l'intention d'installer un campement./Archive © photo_news

Installation d'un campement au Mont-des-Arts, une "Nuit debout" s'organise

Des familles avec enfants se sont rassemblées, lundi dans la matinée, au Monts-des-Arts à Bruxelles, avec l'intention d'installer un campement, à l'issue de leur dernière nuit d'hébergement prolongé au Samu social après la fin du plan d'accueil hivernal le 25 avril.

Selon un comptage effectué par des membres du groupe, la situation concerne plus de 80 personnes, dont une cinquantaine d'enfants. Les familles lancent un appel à amener des tentes, des commodités et de la nourriture. Une "nuit debout" est en train d'être organisée en solidarité dans la soirée.

"Les familles les plus fragilisées sont roms"
Les familles refusent d'ouvrir un squat et demandent une solution structurelle. "Les familles les plus fragilisées sont roms", a remarqué Bernard De Vos, Délégué général aux droits de l'enfant. "Le secrétaire d'Etat (Theo Francken chargé de l'Asile et la Migration) veut bien les héberger mais uniquement dans le cadre d'un projet de retour au pays. Comme chez elles, les familles roms n'ont rien et vont être soumises à des violences et des persécutions, elles vont prendre le premier bus pour revenir en Belgique. Les solutions d'urgence qui se succèdent coûtent sûrement plus chères qu'un plan structurel qui pourrait avoir des effets bénéfiques, avec des enfants qui suivent une scolarité sans interruption."

Bernard De Vos précise que quatre chambres d'urgence sont disponibles au Samu social et quelques familles ont renouvelé leur demande d'asile pour être prises en charge dans le réseau d'accueil.

  1. Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne
    Play
    Mise à jour

    Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne

    Une opération de recherche en mer du Nord est en cours au large de La Panne pour retrouver un groupe de migrants. Quinze personnes seraient montées à bord d'une embarcation cette nuit avec des vestes de sauvetage en vue d’effectuer la traversée jusqu’en Grande-Bretagne. Selon toute vraisemblance, elles auraient ensuite regagné le littoral et pris la fuite. Une partie du groupe a été retrouvée par les services de secours.