Selman Erdogan
Plein écran
Selman Erdogan © Selman Erdogan

Insulté, le boucher de Jumet explique son appel au stockage de vivres: “J’ai paniqué”

InterviewMardi soir, le Conseil National de Sécurité (CNS) a limité les déplacements de toutes les personnes sur le territoire afin d’endiguer le coronavirus. Mais avant même cette annonce, un boucher de Jumet (Charleroi), Selman Erdogan, avait appelé les gens à stocker un maximum de vivres à leurs domiciles. Il avait publié au moins deux vidéos sur sa page Facebook en ce sens dont l’une a été retirée.

  1. Un tableau effrayant du coronavirus en maison de repos: “Une résidente en culotte et en larmes dans le couloir”

    Un tableau effrayant du coronavi­rus en maison de repos: “Une résidente en culotte et en larmes dans le couloir”

    Un rapport de l’ombudsman flamand consulté par Het Laatste Nieuws dresse un tableau effarant du déroulement de la crise sanitaire dans les maisons de repos. Quelque 45 témoins anonymes ont confié leur histoire désolante. “Lorsque j’ai vu un résident atteint par le Covid-19 souffrir et chercher désespérément de l’oxygène, j’ai pensé à abréger moi-même ses souffrances avec un coussin. C’était atroce”, relate l’un d’eux.
  2. Saga des masques: le Conseil d'État rejette un recours contre les contrats passés par la Défense

    Saga des masques: le Conseil d'État rejette un recours contre les contrats passés par la Défense

    Le Conseil d'État a rejeté vendredi le recours de la société belge "I'LL BE BAG", qui visait à annuler l'attribution par la Défense du marché public de fourniture de masques en tissu pour la population à la Luxembourgoise Avrox (15 millions de masques) et à la Gantoise Tweeds & Cottons (3 millions). La société avait elle aussi proposé ses services et n'avait pas été retenue.
  3. L'Inspection économique saisie contre Uber Eats et Deliveroo pour suspicions de pratiques de marché abusives

    L'Inspecti­on économique saisie contre Uber Eats et Deliveroo pour suspicions de pratiques de marché abusives

    Le Ministre des Indépendants et des PME Denis Ducarme a rencontré ce vendredi les représentants de la campagne #Savemyresto. Celle-ci réunit des restaurateurs qui dénoncent des pratiques de marché jugées agressives opérées par les plateformes de livraison Uber Eats et Deliveroo. Il a décidé de saisir l’Inspection économique pour suspicions de pratiques de marché abusives.