Bruno Comby
Plein écran
Bruno Comby © afp

Invité, le controversé Bruno Comby a été remplacé à la conférence sur le nucléaire du MR

ExclusifCe n’est plus un secret pour personne. Le Mouvement Réformateur (MR) prône la prolongation de deux réacteurs nucléaires au-delà de 2025. Ce vendredi soir, le centre Jean Gol (NDLR. le centre d’études du MR) vient de tenir une conférence intitulée “Quel avenir pour le nucléaire?” Rien d’extraordinaire sauf qu’un des orateurs a été remplacé en dernière minute.

  1. Le coup de gueule de Conner Rousseau: “Pourquoi avoir des experts si on ne les écoute pas?”

    Le coup de gueule de Conner Rousseau: “Pourquoi avoir des experts si on ne les écoute pas?”

    Le président du parti socialiste flamand Vooruit, Conner Rousseau, a défendu dimanche la position du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke, qui s'était dit "déçu" vendredi par les décisions du dernier Comité de concertation. "Défendre un compromis pour défendre un compromis, ce n'est pas notre truc", a expliqué le jeune président de parti dans l'émission "De Zevende Dag" sur Eén (VRT).
  2. Climat et sortie du nucléaire: Bouchez soutient Zuhal Demir, le ministre Henry pointe du doigt la Flandre
    mise à jour

    Climat et sortie du nucléaire: Bouchez soutient Zuhal Demir, le ministre Henry pointe du doigt la Flandre

    Philippe Henry, ministre wallon du Climat (Ecolo), et George-Louis Bouchez, président du MR, se sont tous les deux exprimés ce mercredi matin dans les matinales radios sur l’épineux dossier de la sortie du nucléaire et les objectifs climatiques à atteindre d’ici à 2030, alors que la COP26 bat son plein à Glasgow. Sans surprise, les avis des deux hommes divergent.
  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.