Plein écran
© Photo News

Jan Jambon critique le Vlaams Belang: “Des formules magiques populistes et irréalistes”

L'ancien ministre fédéral Jan Jambon (N-VA) a mis en question mercredi, dans l'émission Terzake de la VRT (Canvas), la crédibilité du programme du Vlaams Belang, qui continue de participer aux consultations politiques menées par son président de parti Bart De Wever en vue de constituer un gouvernement flamand.

"Les formules qu'ils utilisent sont plutôt populistes et je ne pense pas qu'elles fonctionneront. Mais ce serait trop facile de les renvoyer dans l'opposition, ils pourront alors continuer d'essayer d'attirer les électeurs avec des formules magiques irréalistes", a-t-il affirmé.

L'ancien ministre de l'Intérieur s'interroge sur plusieurs propositions du parti d'extrême droite, comme son stop à l'immigration ou à la solidarité envers la Wallonie. Sur ce dernier point, "nous avons naturellement un mécanisme de solidarité que nous voulons maintenir et, à long terme oui, démanteler", a-t-il nuancé.

“Ce sont des discussions difficiles”

"Nous devons voir si nous pourrions passer des accords avec le Vlaams Belang, pour qu'ils puissent montrer si leurs formules fonctionnent ou non, pour qu'ils soient aussi obligés de prendre eux-mêmes des responsabilités, au lieu d'envoyer des bombes depuis l'extérieur".

La N-VA et le Vlaams Belang ne disposent pas de suffisamment de députés pour former un gouvernement flamand reposant sur une majorité parlementaire. Et jusqu'à présent, aucun autre parti flamand ne s'est montré enclin à rompre le cordon sanitaire qui empêche la formation extrémiste d'accéder au pouvoir.
"En effet, il faut pour cela un troisième partenaire. Ce sont des discussions difficiles et je ne vais pas maintenant les compliquer davantage", a ajouté M. Jambon.

  1. Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police
    Mise à jour

    Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police

    Un jeune homme de 17 ans est décédé la nuit dernière fauché par une voiture de police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. La victime, qui était en fuite, était poursuivie par une autre patrouille que celle qui l’a renversée. Des éléments viennent cependant contredire la version initiale de la police: les sirènes n’étaient apparemment pas enclenchées et le jeune homme ne “traversait” pas la rue en courant.
  2. Randonneurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Randon­neurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Le couple d’Anversois décédé dimanche dans le Tyrol (Alpes autrichiennes) s’était égaré en s’éloignant du chemin de randonnée emprunté, écrit Het Laatste Nieuws. Une erreur de parcours qui aura conduit les deux personnes âgées à une chute de trente mètres jusqu’au lit d’une rivière. L’octogénaire aurait perdu la vie en essayant de venir en aide à son épouse tombée juste avant lui, selon les secouristes autrichiens.