Jan Jambon, ce samedi, en conférence de presse
Plein écran
Jan Jambon, ce samedi, en conférence de presse © Photo News

Jan Jambon n’a “jamais eu l’intention de déformer la vérité”

affaire ChovanecLe ministre-président flamand et ex-ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), a assuré samedi après-midi en conférence de presse à Brasschaat qu’il n’avait jamais eu l’intention de déformer la vérité sur sa connaissance de l’affaire Chovanec. Il a toutefois regretté des “déclarations hâtives” et affirmé que son cabinet n’avait commis aucune faute dans le traitement de ce dossier.

  1. Le PTB réclame la démission de Jan Jambon
    affaire Chovanec

    Le PTB réclame la démission de Jan Jambon

    Le PTB a appelé vendredi le ministre-président flamand Jan Jambon à démissionner de ses fonctions, à la suite des informations des derniers jours sur les circonstances ayant entouré le décès du ressortissant slovaque Jozef Chovanec en 2018 après une intervention policière à l'aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud. La formation d'extrême gauche est la première à appeler à la démission de M. Jambon, dans ce dossier remontant à une époque où l'intéressé était ministre de l'Intérieur et donc en charge de la police aéroportuaire.