Plein écran
© BELGA

Jan Jambon se défend: “Je ne jouais pas à Angry Bird, mais à Toy Blast”

Après avoir été surpris en train de jouer sur son smartphone en plein débat sur l’accord de gouvernement, le ministre-président flamand a tenu à réagir. 

Ce vendredi, Jan Jambon s’est fait remarquer au Parlement flamand. Alors que les députés débattaient de la déclaration de politique générale de son gouvernement, il a été surpris en train de jouer sur son téléphone portable. Sur des images filmées par la chaîne Een, on peut voir Jan Jambon s’adonner à un jeu connu de tous, Angry Birds. 

Depuis, les commentaires ont été nombreux. L’opposition a notamment sauté sur l’occasion et a déclaré voir dans cette attitude une nouvelle preuve du mépris de Jan Jambon pour l’assemblée parlementaire.

Invité ce samedi sur Radio 2, le ministre-président a souhaité réagir face à ces attaques. “Je suis conscient que ce n’est pas une bonne image, mais j’attendais un message important, et j’ai été quelque peu distrait. Je ne pense pas que cela soit fatal par rapport à tout le travail effectué”, a-t-il déclaré. Il a ensuite surenchéri avec une pointe d’humour. “D’ailleurs, c’est une fake news. Je ne jouais pas à Angry Bird, mais à Toy Blast”, a-t-il conclu. 

  1. La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Flandre n'atteindra sans doute pas les objectifs que l'Union européenne lui a fixés en matière de réduction des émissions de CO2, à savoir une réduction de 15,7 % entre 2005 et 2020. Elle pourrait dès lors racheter des crédits d'émissions à la Wallonie, ce que n'a pas formellement exclu le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry (Ecolo), interrogé sur le sujet lundi, en commission du Parlement de Wallonie.