Plein écran
© belga

"Je ne peux tolérer qu'on allègue des erreurs de B-Fast"

"Je ne peux pas tolérer qu'un fonctionnaire du SPF Santé publique soit montré du doigt et qu'il soit allégué que des erreurs ont été commises lors de la mission de B-Fast au Népal", a indiqué mercredi la ministre de la Santé publique Maggie De Block, par le biais de sa porte-parole. Elle réagit ainsi à la critique formulée plus tôt mercredi par des médecins urgentistes, dont Luc Beaucourt de l'hôpital universitaire d'Anvers (UZA).

  1. La Wallonie impose la quarantaine et le dépistage aux voyageurs de retour d’une zone rouge

    La Wallonie impose la quarantai­ne et le dépistage aux voyageurs de retour d’une zone rouge

    Après avoir été adoptée à l'unanimité au cours d'un débat urgent, mercredi matin, en commission de la Santé du parlement wallon, la proposition de décret prévoyant une quarantaine obligatoire pour les voyageurs revenant de zones classées "rouge" par les Affaires étrangères en raison de l'émergence importante de nouveaux cas de Covid-19, a été approuvée à l'unanimité, mercredi soir, par les parlementaires régionaux réunis en séance plénière.
  2. Joachim Coens parle d'une “ouverture intéressante” de Paul Magnette à la N-VA
    mise à jour

    Joachim Coens parle d'une “ouverture intéressan­te” de Paul Magnette à la N-VA

    Le président du CD&V, Joachim Coens, a qualifié mercredi d'"ouverture intéressante" la sortie de la veille de son homologue socialiste francophone, Paul Magnette. Ce dernier a clarifié sur LN24: "On peut envisager de gouverner avec la N-VA. Ce qui compte, c'est le contenu". C'est "positif", a jugé Joachim Coens au micro de Radio 1 (VRT) dans l'émission De Ochtend. Il indique souhaiter davantage de clarté d'ici à la Fête nationale (le 21 juillet, soit mardi prochain).