Plein écran
Jean-Louis Denis. © BELGA

Jean-Louis Denis en formation dans une école fréquentée par des enfants de victimes du terrorisme

Jean-Louis Denis, condamné pour avoir recruté de jeunes combattants de l’État islamique pour la Syrie, a suivi une formation de néerlandais à Strombeek-Bever, dans un bâtiment abritant également une école fréquentée par des enfants de victimes des attentats de Bruxelles.

Des parents ont interpellé Life4Brussels, l’association des victimes des attentats du 22 mars. Celle-ci a répercuté l’inquiétude des parents et la demande de l’asbl a été entendue: Jean-Louis Denis ne suit plus la formation dans cet établissement depuis juin 2019. 

L’avocat de Jean-Louis Denis, Me Henri Laquay, a dénoncé un acharnement à l’encontre de son client.

Life4Brussels plaide pour un système de déradicalisation dans les prisons belges et des peines accessoires pour les condamnations pour terrorisme, comme l’interdiction de participer à certaines activités mettant en présence des mineurs d’âge.