Plein écran
© photo_news

Jean-Louis Denis sortira de prison ce week-end

Jean-Louis Denis sortira du centre pénitencier d'Ittre samedi matin et s'adressera à la presse lors d'une courte déclaration, a communiqué sa défense vers 23h00 jeudi. Jean-Louis Denis, dit "le soumis", aura alors purgé une peine de cinq ans de prison.

"Le parquet fédéral antiterrorisme avait requis une peine de 15 ans de prison contre Jean-Louis Denis. Le tribunal correctionnel l'avait condamné à 10 ans, mais, en appel, la cour d'appel de Bruxelles avait acquitté Jean-Louis Denis de prévention de dirigeant d'un groupe terroriste ce qui eu pour effet de ramener sa peine à 5 ans de prison. Il vient de purger ses cinq ans et il sera libéré samedi", ont communiqué à Belga ses avocats, Sébastien Courtoy, Henri Laquay, Virgine Taelman.

M. Denis formulera une courte déclaration à sa sortie à 08h30 samedi, devant la prison d'Ittre a indiqué sa défense. Il était incarcéré dans la section "Deradex", les aile pénitentiaire pour individus radicalisés.

Jean-Louis Denis était suspecté d'avoir recruté, en 2013, plusieurs jeunes pour aller se battre en Syrie aux côtés de groupes armés, qualifiés terroristes. En novembre 2016, la cour d'appel de Bruxelles avait suivi la thèse de la défense de Jean-Louis Denis et avait disqualifié la prévention de dirigeant d'une filière terroriste en une prévention de membre d'une telle filière.

  1. Jean-Luc Crucke annonce un front wallon contre  le monopole de Skeyes: “Trop is te veel!”
    Play
    Mise à jour

    Jean-Luc Crucke annonce un front wallon contre le monopole de Skeyes: “Trop is te veel!”

    "Trop is te veel", a déclaré mardi à Silly le ministre wallon en charge des Aéroports, Jean-Luc Crucke. "Skeyes n'est plus un partenaire en terme de fiabilité", a ajouté le ministre, qui a annoncé la création d'un front wallon "dur et déterminé" des aéroports et de la Sowaer (Société wallonne des aéroports) contre le gestionnaire du trafic aérien. De son côté, Brussels Airport demande une astreinte de 50.000 euros par vol touché, a-t-on appris.
  2. Un policier soupçonné de violences à Molenbeek mis à l’écart
    Play

    Un policier soupçonné de violences à Molenbeek mis à l’écart

    Un policier de la zone Bruxelles-Ouest a été filmé par un riverain lundi soir, dans la rue du Presbytère à Molenbeek-Saint-Jean, en train d'asséner des coups de pied et de poing dans la tête d'un suspect maîtrisé et au sol, selon une information diffusée mardi par La Capitale et la RTBF et confirmée par la porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Ouest (Molenbeek-Saint-Jean, Koekelberg, Jette, Ganshoren et Berchem-Sainte-Agathe).