Jürgen Conings.
Plein écran
Jürgen Conings. © DR

Jürgen Conings: un exemple révélateur des “erreurs graves” commises au sein du renseignement

L'affaire Jürgen Conings est un exemple des manquements constatés par le comité R depuis une dizaine d'années au sein des services de renseignement, du Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS - renseignement militaire) en particulier, selon un rapport qui sera examiné lundi à la Chambre.

  1. Trouver l’inspiration pour votre projet de construction ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat
    Livios

    Trouver l’inspiration pour votre projet de constructi­on ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat

    L’organisation des foires et salons étant à nouveau autorisée, vous pouvez aller au salon Batireno et Énergie & Habitat qui se déroulera les week-ends des 16-17-18 et des 22-23-24 octobre 2021 à Namur Expo. Le salon rassemble environ 120 exposants reconnus du secteur. Les candidats bâtisseurs et rénovateurs y trouvent un éventail complet de produits, matériaux, services et techniques pour leur projet. Le site de construction Livios vous donne trois bonnes raisons de visiter le salon.
  2. Jürgen Conings s’est bien suicidé: le parquet donne des précisions sur la mort du fugitif
    Mise à jour

    Jürgen Conings s’est bien suicidé: le parquet donne des précisions sur la mort du fugitif

    L’enquête médico-légale menée par le juge d’instruction a permis de confirmer que Jürgen Conings “a mis fin à ses jours avec une arme à feu”, indique lundi après-midi le parquet fédéral dans un communiqué. “Le pistolet utilisé a été retrouvé contre le corps”, précise-t-il. Un dossier pénal a été ouvert à l’encontre de l’un des cyclistes ayant découvert le militaire.
  1. Deux passants ont réussi là où 400 soldats, des hélicoptères et des drones ont échoué: comment l’expliquer?

    Deux passants ont réussi là où 400 soldats, des hélicoptè­res et des drones ont échoué: comment l’expliquer?

    Le parquet l’a confirmé ce lundi: Jürgen Conings a bien mis fin à ses jours avec une arme à feu. La date du décès n'est pas encore connue mais elle remonterait à un délai compris entre une et quatre semaines après la disparition du militaire. Ce qui est certain, c'est que les 400 soldats et enquêteurs qui ont ratissé la zone pendant des semaines sont la cible de moqueries sur les réseaux sociaux. C'est en effet un sacré camouflet pour l'armée, qui a échoué là où deux simples passants ont réussi. Le parquet fédéral et Alain Remue, le commissaire de la cellule des personnes disparues de la police fédérale, ont néanmoins pris leur défense.