Zuhal Demir, ministre flamande de la Justice.
Plein écran
Zuhal Demir, ministre flamande de la Justice. © Photo News

Kidnapping à Genk: Zuhal Demir critique la légèreté d'une précédente peine infligée à Khalid Bouloudo

La ministre flamande de la Justice Zuhal Demir (N-VA) a critiqué mardi une précédente peine infligée au suspect de l'enlèvement d'un garçon de 13 ans retrouvé lundi à Genk.

  1. L’homme aux Jonagold désespéré: “Même mes enfants me traitent de fou maintenant!”

    L’homme aux Jonagold désespéré: “Même mes enfants me traitent de fou maintenant!”

    Vous l’avez lu sur 7sur7 ici, l’homme qui a fait un scandale dans un supermarché Aldi car le rayon de Jonagold était vide a porté plainte pour violation de la vie privée. L’homme estime que les vidéos de sa tirade, devenue virale, entachent son image et déplore désormais dans Het Nieuwsblad l’impact de l’incident sur sa vie privée. Une grande partie de ses proches se sont en effet totalement détournés de lui en voyant ses propos et de son attitude.
  2. La rançon du kidnapping de l’enfant enlevé à Genk devait-elle servir à financer le terrorisme?

    La rançon du kidnapping de l’enfant enlevé à Genk de­vait-el­le servir à financer le terrorisme?

    Un garçon de 13 ans enlevé chez lui par un groupe d’hommes lourdement armés et masqués dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 avril a été libéré cette nuit, après des négociations opérées pendant des semaines entre la famille et les ravisseurs, qui exigeaient une importante rançon (5 millions d’euros selon certains médias). Il apparaît désormais, selon plusieurs médias, que les ravisseurs sont en réalité tous liés à la mouvance salafiste et djihadiste. Il ne s’agit donc peut-être pas d’un simple règlement de comptes lié à la drogue.
  3. Kidnapping à Genk: “L'implication possible de musulmans radicalisés, une évolution inquiétante”

    Kidnapping à Genk: “L'implica­ti­on possible de musulmans radica­lisés, une évolution inquiétan­te”

    L'implication présumée de Khalid Bouloudo, âgé de 45 ans et originaire de Maaseik, dans l'enlèvement et la séquéstration d'un garçon de 13 ans de Genk, est jugée "surprenante" par l'expert en terrorisme Pieter Van Ostaeyen. "Nous ne savons pas quel était le motif de l'enlèvement ou ce qui se cache derrière, mais l'implication possible de musulmans radicalisés constitue une évolution inquiétante selon moi. (...) Il s'agit de la première résurgence depuis des années dans le milieu extrémiste musulman.”
  1. Des drapeaux américains brûlés lors de l'investiture de Joe Biden
    Play

    Des drapeaux américains brûlés lors de l'investi­tu­re de Joe Biden

    21 janvier
  2. La belle-fille de Kamala Harris amuse la Toile avec sa danse des sourcils
    Play

    La bel­le-fil­le de Kamala Harris amuse la Toile avec sa danse des sourcils

    21 janvier